Brest humilié par Montpellier

Les Montpelliérains signent une large victoire dans une rencontre où ils ont survolé les débats face à des Brestois auteurs d’une entame de match en trompe l’oeil.
 

D’entrée la pression est sur les buts de Carasso qui voit avec soulagement la reprise du bout du pied de Socrier frôler le poteau de son but (5e). Un portier héraultais qui doit aussi s’employer pour repousser une frappe de Fabien consécutive à un service astucieux de Socrier du talon (16e).

Cependant l’équilibre brestois demeure fragile, témoin, cette course solitaire de Compan côté droit qui centre au cordeau pour un Montaño trop court d’un demi crampon pour pousser la  balle dans les filets (17e). Les hommes de Rolland Courbis sont dans une bonne période, Montaño se joue de Stinat et enchaîne avec une frappe qu’Elana parvient à détourner (28e).
 

Lorenzi sur sa ligne
 

La pression montpellieraine se fait vraiment grande lorsque Lorenzi doit venir au secours d’Elana pour repousser une tête héraultaise sur sa ligne (29e). Dans la foulée, les Brestois profitent du contre. Sitruk sert Leroy, isolé sur le flanc gauche, l’ancien niortais tente d’inquiéter Carasso mais sa défense vient à la rescousse (30e). L’ancien Niortais n’avait pas eu plus de réussite quelques minutes auparavant sur une frappe largement non-cadrée (10e)
Avant de rejoindre les vestiaires, le dernier mot revient aux Montpelliérains qui, par l’intermédiaire d’un coup-franc violent de Costa, repoussé des poings par Elana, maintiennent le doute dans les rangs bretons (40e).
 

Montaño surgit
 

Au retour des vestiaires, le rythme est nettement moins élevé. Les Brestois se laissent dangereusement endormir. Une frappe de Ouadah est seulement à signaler lors d’un premier quart d’heure du second acte bien terne (51e). La défense  bretonne donne des premiers signes de fébrilité sur une percée d’Aït Fana tout juste détournée par Lorenzi (59e). Les repères défensifs brestois voilent une nouvelle fois en éclats sur le corner qui suit. Excellemment tiré par Costa, Elana repousse une première fois le danger mais doit s’incliner sur le tacle rageur de Montaño (60e, 0-1).
 

Compan achève Brest
 

Brest est inoffensif et les Héraultais en profitent. Après avoir manqué le cadre une première fois sur un service de Costa (65e), Compan tombe sur un Elana inspiré (74e). Montpellier enclenche alors la vitesse supérieure, Ouadah lance idéalement Montaño qui s’en va signer son doublé (78e, 0-2).
Dans un stade complétement dépité, Compan parachève le succès montpellérain d’une splendide frappe dans la lucarne d’Elana (80e, 0-3).

 

 


4000 spectateurs

Olivier Thual
Montaño (60e et 78e)  Compan (80e) pour Montpellier
Elana – Billy, Lorenzi, Borne, Stinat – Fabien (El Jadeyaoui 63e), Bigné (cap) (Bouard 46e), Ferradj, Sitruk (Poyet 63e) – Socrier, Leroy
Carasso –  Bocaly, Dzodic, Carotti (cap) (Sabo  56e), Collin (Yangambiwa 32e) – Aït Fana, Saihi, Costa, Ouadah (Lacombe 79e),Montano- Compan

 


 Les réactions

 

Michel Guyot (président de Brest)

{play}http://www.finistere-foot.fr/audio/brest/chpt/guyot_montpell.mp3{/play}

Si le lecteur ne marche pas, cliquez ici

 

Pascal Janin (entraîneur de Brest)

{play}http://www.finistere-foot.fr/audio/brest/chpt/janin_mhsc.mp3{/play}

Si le lecteur ne marche pas, cliquez ici

 

Rolland Courbis (entraîneur de Montpellier)

{play}http://www.finistere-foot.fr/audio/brest/chpt/courbis.mp3{/play}

Si le lecteur ne marche pas, cliquez ici

Vous pourriez aussi aimer