Brest maîtrise Châteauroux

BREST – CHATEAUROUX : 2-0  –  Brest a acquis son avantage à la pause grâce à un doublé de Socrier. Lors du second acte, les Brestois se sont contentés de gérer leur avance face à des Castelroussins inoffensifs. Brest gagne 3 places au classement et est désormais 8ème.

 

Bousculé d’entrée, Brest n’a pas eu une seule occasion lorsque Ferradj hérite d’un coup-franc aux abords de la surface de réparation castelroussine. Frappé directement, ce coup de pied arrêté est légèrement détourné par Socrier, ce qui est suffisant pour tromper Fernandez (16e, 1-0).

 
 Mulenga (ici face à Brou Apanga) et les attaquants berrichons avaient pourtant bien entamé leur rencontre
 

Auparavant, c’est bien la Berrichonne qui s’est crée les seules opportunités. La première frappe de Mulenga est trop écrasée (4e) mais, peu après, l’attaquant berrichon règle la mire sur un centre de Bédimo qu’il coupe d’une belle tête, déviée par Elana (9e). Entre-temps, c’est Bédimo qui avait semé le trouble en adressant un centre puissant qu’Elana parvenait tout de même à capter (8e).

 

Socrier signe le doublé

 

Le match se complique alors pour la Berri. Sur une longue oblique de Bigné, Fernandez tente une sortie aérienne mais relâche le ballon. Le cuir est récupéré par Sitruk qui contourne le portier visiteur et centre puissamment. Martini intercepte la frappe de la main en se jetant face à sa ligne ; l’arbitre, éloigné, ne bronche pas (24e).

 
 

Sur un centre de Sitruk, Martini s’aide de la main, l’arbitre n’accorde pas le penalty
 

La pression s’accentue lorsque Socrier délivre un ballon piqué admirable pour El Jadeyaoui qui reprend instantanément de volée, juste au-dessus des buts d’un Fernandez battu (34e). Juste avant la pause, lancé parfaitement dans l’intervalle par Ferradj, Socrier double la mise lors d’un duel face à Fernandez (42e, 2-0). Une poignée de minutes plus tard, le portier castelroussin doit à nouveau s’employer pour détourner une nouvelle frappe, cette fois, œuvre de Ferradj (45e).

 

Châteauroux impuissant

 

Le second acte n’offre pas le même rythme que son devancier. Brest se contente de gérer son avantage et les Castelroussins sont incapables d’accélérer pour déstabiliser les Bretons. La seule  opportunité pour les hommes de Chrisitian Sarramagna est un coup franc éloigné de Sako, intercepté tranquillement par Elana (61e). Les Finistériens, de leur côté, accélèrent par intermittence. Il s’en faut de peu d’ailleurs pour que Socrier ne signe le hat-trick, l’ancien berrichon étant trop court d’un crampon pour reprendre le centre tendu de Ferradj (64e). A un quart d’heure du terme de la rencontre, le capitaine berrichon, Cordonnier, symbolise toute l’impuissance de ses partenaires lorsqu’il dévie volontairement de la main un coup franc de Sako (75e).

 
Une fois de plus, Sitruk a été un poison constant pour les défenseurs adverses, ici Martini
 
Bakary Sako qui multiplie les essais sur coup-francs dans ces dernières minutes. Sur sa second tentative il trouve Mulenga qui surprend Elana qui stoppe la balle d’une manière peu orthodoxe, de l’épaule (78e). Le troisième essai est personnel mais trop lointain pour troubler le dernier rempart breton (80e). Les Brestois ne seront pas rejoints et peuvent fêter un succès aisément acquis face à de pâles Berrichons.
 

 
7452 spectateurs
Ludovic Remy
Socrier (16e et 42e) pour Brest

Lorenzi (66e) pour Brest

Juan (54e) et Cordonnier (75e) pour Châteauroux

Elana – Bourgis, Brou Apanga, Lorenzi, Fabien – Sitruk (Poyet 90e), Guégan (cap), Bigné, Ferradj, El Jadeyaoui (Masson 84e) – Socrier (Ayité 71e). Entr : G.Baticle

Fernandez -Cerielo (Scarpelli 66e), Martini, Cordonnier (cap),Koné- Sako, Thiago, Juan (N’Diaye 55e), Kashi, Bédimo – Mulenga. Entr : C.Sarramagna


Vous pourriez aussi aimer