Foot 29
Là où commence le football

Un penalty partout

BREST  – GUINGAMP :  1-1  –  Brestois et Guingampais se quittent une nouvelle fois sur un score de parité. Si le penalty accordé aux Brestois dans les arrêts de jeu peu paraître généreux, il compense celui oublié par Pascal Viléo en seconde période sur une faute de Vergerolle sur Sitruk et surtout, il récompense la très bonne première période des Finistériens.
L’hommage de tout un stade pour Evelyne, supportrice disparue dans un accident de la route lundi matin.
La première période de de derby est sans conteste à l’avantage des Brestois. Plus alertes et surtout plus offensifs que les visiteurs, les hommes de Gérald Baticle semblent décidés à s’adjuger les trois points. C’est tout d’abord El Jadeyaoui qui teste Trévisan sur un bon service de Ferradj (10e).
Ahmed Kantari marque de la main pour Brest, un but fort justement refusé
Ensuite, c’est au tour de l’ancien costarmoricain Sitruk de se montrer à son avantage. Dans un premier temps, sa frappe en pivot est captée par Trévisan (14e) puis esseulé, au second poteau, il ne parvient pas à redresser sa frappe qui termine dans le petit filet (34e).
Les joueurs de Victor Zvunka ne voient pas le jour et suite à un duel aérien gagné par Sitruk, Socrier, dos au but, parvient à se retourner et exécuter une jolie frappe que Trévisan capte (39e).

Guingamp contre le cours du jeu

Puis, sur une très belle ouverture de Deroff, Eduardo réalise le contrôle parfait entouré de Stinat et Bourgis, mais ce dernier fauche le Brésilien. L’attaquant guingampais se fait justice lui-même en prenant à contre-pied Lachuer (43e, 0-1). L’EAG regagne les vestiaires avec un but d’avance sans avoir cadré une seule frappe dans le jeu.
Vergerolle a souvent été proche du point de rupture face à la vivacité d’El Jadeyaoui
Si la première période était dominée par les Brestois, la seconde lui est diamétralement opposée. Il s’en faut même de peu pour que l’ancien brestois Liabeuf ne double la mise. Oublié au second poteau, il ne parvient pas à cadrer sa tête sur un centre de Gilson (52e). Peu de temps après, ce même Gilson tente une frappe appuyée. Juste à côté des buts de Lachuer (71e).
Brest passe complètement à côté de sa seconde période et il faut attendre le dernier quart d’heure de la rencontre pour apercevoir quelques semblants d’actions. Sur coup de pied arrêté, Traoré tente de cadrer sa tentative. Sans succès (75e).

Brest arrache le point du nul

Les Ti Zefs pensent obtenir un penalty à leur tour, pourtant, le croche-pied de Vergerolle sur Sitruk n’est pas sanctionné (78e). C’est au contraire Guingamp qui passe une nouvelle fois, tout près de faire le break. Mais, bien que parti dans le dos de la défense et malgré une position préférentielle, Eduardo ne parvient pas à tromper Lachuer (73e).
La faute de Vergerolle sur Sitruk ignorée par l’arbitre qui aurait mérité un penalty
Brest a poussé en vain pendant de longues minutes sur un terrain de plus en plus glissant au fil de la rencontre
Finalement, dans les ultimes secondes, Colleau se rend coupable d’une faute dans sa surface sur le néo-brestois Traoré. Pascal Viléo se précipite vers le point de penalty ! Ferradj se charge de la sentence et permet à Brest d’arracher un point complètement mérité (90+2, 1-1). Une compensation du pénalty évident refusé à Sitruk quelques minutes auparavant, mais le scénario aurait été trop cruel pour des Brestois qui avaient etouffé les Guingampais durant le premier acte.


8550 spectateurs
Pascal Viléo
Ferradj (90+2, sp)pour Brest
Eduardo (43e, sp) pour Guingamp

Kantari (12e) pour Brest

Vergerolle (27e) et Deroff (50e) pour Guingamp

Lachuer – Bourgis (Poyet 85e), Borne, Kantari, Stinat – Guégan (cap) – El Jadeyaoui (Traoré 67e), Ferradj, Bigné (Le Gall 67e), Sitruk – Socrier

Trévisan – Deroff, Koné, Bassila (cap), Vergerolle – Bellugou (Sène 84e), Mathis, Colleau, Liabeuf (Ogounbiyi 73e) – Gilson, Eduardo (Rivière 86e).


 

Vous pourriez aussi aimer