Foot 29
Là où commence le football

Plabennec et Rouen dos à dos

PLABENNEC – ROUEN : 0-0  –  L’affiche n’a pas tenu ses promesses, entre des Rouennais visiblement crispés et des Plabennecois qui ont obtenu ce qu’ils espéraient. Au classement, Plab’ conserve son avance de trois points sur le FC Rouen.
 

Plabennec reçoit en leader le FC Rouen, grand favori annoncé de ce groupe de CFA. La première période est marquée par une grande tension, les lignes sont serrées sur la pelouse et quelques coups partent. Farssane  doit sortir quelques instants pour soigner une pommette, Bouzeloc subit le même sort mais doit vêtir un bandeau du plus bel effet autour de la tête. Palut, lui, ouvert à l’arcade, doit céder sa place à Kernevez (17e), son hémorragie à l’arcade n’ayant pu être contenue.

Et le football dans tout cela?  Pas grand-chose à vrai dire, Plabennec tente de s’approcher des buts adverses. Boulain percute bien sur son côté gauche mais sa frappe manque de puissance (22e). Boulain, toujours lui, devance Verger sur un ballon et sert son capitaine, malheureusement, la frappe de JM Abiven ne trompe pas le portier normand, revenu sur sa ligne (28e). Finalement, la meilleure opportunité est pour Steven Coat, qui, quelques minutes auparavant, s’était retrouvé seul au point de penalty sur un coup franc de David mais n’avait pu accrocher le cadre (12e).

Les coups de pied arrêté de Laurent David, éternel problème pour les adversaires des Plabennecois, mettent une nouvelle fois les Rouennais en danger.  Sur l’un d’entre eux, Kernevez remet pour JM Abiven, lequel manque la balle d’un crampon (45+3).

Deux équipes qui se craignent

Après la pause, Rouen montre, timidement, un visage plus offensif.  Suite à un ballon relâché par Mottier, Farssane est tout près d’ouvrir la marque. La frappe du Normand étant repoussée par Mombris depuis sa ligne de but (55e). C’est la seule véritable alerte pour Loïc Mottier, son homologue, Verger, passe lui aussi une soirée relativement tranquillement. Relativement, car sur une remise de Bouzeloc, David décoche une frappe  qui lèche la transversale des buts visiteurs (60e).

Handicapés par l’absence d’Arguilhé, les Finistériens n’ont pas les mêmes armes offensives qu’à l’accoutumée, les Rouennais n’arrivant pas à les déstabiliser, les occasions ne sont donc pas légion. Tout juste à signaler, une frappe un peu forcée de David, au-dessus, alors que JM Abiven s’attendait à être servi (69e). Au coup de sifflet final, les sourires sur les visages plabennecois ne trompent pas, c’est bien une bonne affaire pour Plab’ qui a plus que tenu tête au grand favori pour la montée.


701 spectateurs

Fabrice Baussay

N’Gosso (51e) pour Rouen

  Mottier – S.Abiven, Palut (Kernevez 17e), Fofana, Mombris – Kerbrat, Coat – David, Boulain, Bouzeloc (Quéré 68e) – JM Abiven (cap).

  Verger – Louiron (cap), Béhary, Camara, Vignaud – Badra (Sorrentino 46e), N’Gosso, Farssane, Lalaoui (Mendy 66e)- Da Costa (Burel 80e), Eveno.

Vous pourriez aussi aimer