Brest est toujours vivant !

BASTIA – BREST : 0-2  – Elle vaut de l’or ! Dans une journée marquée par la rébellion des équipes mal classées, Brest retrouve au bon moment le chemin de la victoire. La situation demeure précaire au classement mais Brest peut se rendre à Reims mardi avec un moral regonflé.

Le scénario de la semaine passée allait-il se répéter? L’entame de rencontre à Furiani peut ressembler à celle vécue face à Dijon il y a une semaine puisque, après avoir éliminé Novaes, De Carvalho ouvre la marque pour Brest (0-1, 19e). Dans la foulée, Socrier passe à deux doigts de doubler la mise mais son tir frôle le poteau (22e). Les Corses sont plutot timorés et il faut un bon retour de Cubilier pour contrarier Masson lors d’une frappe à la réception d’un centre de De Carvalho (36e). 

Après la pause, les Bastiais sont trop brouillons pour déséquilibrer la défense bretonne et Bigné passe tout près du but lors d’un duel face à Noaves (61e).  En toute fin de match, le SCB pousse et il faut toute l’attention de Kantari et Bigné pour repousser une tête de Meniri (86e).  Brest ne recule pas et repart de l’avant. Les hommes de Gérald Baticle assurent leur succès sur une frappe de Traoré (0-2, 90+1). Une victoire très importante puisque, parmis les huit derniers, seuls Nîmes et Troyes (qui passe 19ème) n’ont pris aucun point.


2604 spectateurs

Philippe Malige

De Carvalho (19e) Traoré (90+1) pour Brest

Meniri (41e) pour Bastia

Novaes – Maire, Harek (Niangbo 61e), Meniri, Cubilier (Martial 80e) – Mendy (Rocchi 72e), Cahuzac, Ghisolfi, Jau, Marin – Kharzi.

Lachuer – Billy, Brou Apanga, Kantari, Lorenzi – Bigné, Guégan (cap) – De Carvalho (Le Gall 90e), Bouard (Fabien 72e), Masson (Traoré 74e) – Socrier.

Vous pourriez aussi aimer