Foot 29
Là où commence le football

Brest – Caen : 2-0 – ICI C’EST BREST !

Une première mi-temps stratosphérique, une ambiance électrique, une troisième place de L2, on a vécu une soirée de football comme on n’en a pas vécu depuis longtemps à Brest. Caen, le leader invaincu depuis douze journée est tombé chez Francis face à une équipe finistérienne de plus en plus séduisante.

« C’est un délice de gourmet », voilà comment Alex Dupont qualifiait la communion des joueurs scandant « Ici c’est Brest » avec leur public à l’issue du match. Cependant, le délice a été pour les supporters bretons qui en ont pris plein les mirettes lors d’une première mi-temps d’un très haut-niveau. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les prières de Gourgi ont été entendues.

Dix petites minutes de jeu suffisent à Poyet, qui, très bien lancé par Roux, devance Thébaux d’un amour de ballon piqué (10e). Une entame de match parfaite qui ne tardera pas à être bonifiée par le sixième but de Nolan Roux qui se joue de Sorbon et Leca avant « d’allumer » le portier normand (25e).

Grougi a été très remuant face à son ancien club. Encore une fois, il a fait vibrer l’une des barres transerversales des buts de Le Blé. Pas de passe décisive ni de but ce soir, mais l’ancien caennais a été excellent.

Oscar Ewolo écoute les consignes de son entraîneur, Alex Dupont. Après quelques semaines d’adaptation à la L2, le capitaine brestois a totalement pris la mesure du championnat avec abattage énorme.

La surprise de la composition concocotée par Alex Dupont, Benoît Leroy. Timide depuis le début de saison, le joueur a fait le boulot ce soir et aurait même pu être récompensé d’un but après un superbe raid juste avant la pause.

Difficile de stopper Nolan Roux, Leca, à terre, peut en témoigner. Le meilleur buteur brestois a été une fois de plus réaliste ce soir et s’affirme de plus en plus comme la très belle surprise du recrutement estival au point de devenir le chouchou de Le Blé

Parti en contre en seconde période, l’ancien Lensois a toujours la même débauche d’énergie. Ici, on voit N’Diaye au second plan.

Le joueur caennais, fraîchement entré en jeu, s’arrache pour revenir sur l’attaquant finistérien. Impressionnant dans son intervention, le Normand ne fait pas faute et écarte le danger avvec promptitude.

 

A la fin du match, Kantari, Bourgis et Elana peuvent se congratuler, Brest a fait tomber le leader invaincu de L2, et cerise sur le gâteau, Brest est troisième du championnat !

Kantari, Roux, Ewolo et Poyet peuvent le scander : « Ici c’est Brest !  » Leur équipe est désormais invaincue depuis sept rencontres et, a, maintenant, à égalité avec Caen, la meilleure défense de L2.



BREST – CAEN : 2-0
8018 spectateurs
Laurent Duhamel
: Poyet (10e) Roux (25e)
: Grougi (83e)

: Sorbon (76e)

: Elana – Bourgis, Brou Apanga, Kantari, Daf – Ewolo (cap) – Leroy (Lesoimier 65e), Grougi (Ferradj 85e), Bouard, Poyet – N.Roux (Socrier 87e).

: Thébaux – Barzola, Leca, Sorbon, Raineau – Seube (cap), Proment (N’Diaye 57e) – Langil, (Traoré 67e) Yatabaré, El Arabi (Eluchans 57e) – Toudic

Vous pourriez aussi aimer