Nantes élimine Brest de la Gambardella

Rapidement menés au score, les Brestois ont eu la malchance de toucher du bois par Le Roux avant se prendre un second but juste avant la pause. Les joueurs de Stéphane Nado sortent toutefois la tête haute de la Gambardella.

Nantes souffre en L2 mais sa jeunesse se porte très bien. L’un des meilleurs porte-drapeaux de cette belle santé des U19 est l’attaquant Chastan. Dos au but, il réussit un joli numéro assorti d’une frappe sèche qui prend de cours Kerzil (7e).  Le coup est dur pour les joueurs de Stéphane Nado qui mettent quelques minutes à encaisser la déception. Lorsqu’ils y parviennent, la malchance s’en mêle, Mathieu Le Roux perfore le côté droit et enchaîne avec une frappe au premier poteau, Masson battu, c’est le poteau qui sauve les Canaris (36e). Alors que les Finistériens avaient refait surface et reprenaient le cours du match, Braire et encore une fois Chastan profitent d’un alignement coupable de la défense stadiste pour réaliser le break (45e).

En deuxième période, Le Roux a encore l’opportunité de scorer mais il ne parvient pas à reprendre efficacement le bon service de Hertu (53e). Peu après l’heure de jeu, un défenseur brestois est sanctionné d’un penalty pour avoir touché le ballon de la main en effectuant un tacle. Pasquier se charge de la sentence mais Kerzil, le portier brestois s’élance parfaitement et bloque en deux temps la frappe (62e, ci-dessus). Le capitaine brestois, Matte, aura l’opportunité de réduire la marque. Malheureusement son tir puissant est enrayé par un Masson attentif (65e). Au final, les Brestois n’auront pas démérité mais la force collective et surtout le réalisme nantais ont fait la différence.



BREST – NANTES : 0-2
200 spectateurs
Alexandre Dias Lopes
Chastan (7e et 45e) pour Nantes
Baudin (61e) pour Brest
Braire (86e) Bocquier (90+3) pour Nantes

: Kerzil – Guerrini, Mouné, Baudin, Kérivel – Matte (cap), Hertu (Mabusa 55e) – Le Roux, Sacko (Connan 75e), Fontaine (Mananga 67e) – Le Goff.

: Masson – Braire, Walongwa, Dji-Dji, Bocquier – Dos Santos, Veretout, Trébel (cap) (Wroblewski 86e), Iloki  (Apo 40e)– Pasquier, Chastan (Guessan 54e).

Vous pourriez aussi aimer