Brest repart avec un point de Guingamp

Les jambes étaient lourdes cet après-midi au Roudourou mais les Brestois ont su maîtriser des Guingampais en panne de percussion. Brest poursuit sa série d’invincibilité et reprend un point au leader caennais et compte toujours douze points d’avance sur le quatrième. Les Brestois, ici, Laurenti, Kantari et Elana, sont repartis avec ce qu’ils voulaient : un point.

A cause d’imprécisions, Guingamp ne parvient pas à emballer le début de rencontre. Scarpelli (4e) et Diallo (7e) tentent d’inquiéter Elana sur des tentatives lointaines mais c’est sans difficulté pour le portier brestois. L’attaquant corse fait d’ailleurs preuve d’une grosse maladresse ensuite en s’emmêlant les pinceaux sur une belle offrande de Soumah (22e).  Soumah est d’ailleurs la principale source de danger pour Brest. il récolte un ballon contré par un Brestois et effectue un centre tendu sur lequel Elana s’impose (31e).

Les hommes d’Alex Dupont ne restent pas inactifs sur le plan offensif. Malheureusement, après un bon centre de Poyet, Socrier ne peut cadrer sa tentative (8e). Autret, ci-dessus, face à Diallo, inhibé en cette première tente une frappe aussi mais sa tentative passe juste au-dessus des buts de Gauclin (17e).

Petit à petit, Brest s’enhardit et sur une percée de Poyet plein axe, le ballon arrive sur Grougi (ci-dessus en discussion avec Kantari et Ewolo) qui ne parvient pas à accrocher le cadre (35e).

A l’entame de la seconde période, Colleau écarte bien sur Soumah, lequel fixe parfaitement Laurenti mais son service ne peut être converti par Ogounbiyi qui manque de maîtrise (49e). S’en suit la grosse période brestoise : Diallo (ci-dessus à la lutte avec Brou Apanga) perd un ballon axial. Grougi le récupère et sollicite Gauclin d’une frappe sèche que le portier costarmoricain détourne (59e). Dans la minute suivante, Mathias Autret expédie un tir juste au-dessus des buts adverses (61e), juste avant que Socrier ne s’écroule dans la surface (62e).

Brest ne relâche pas l’étreinte et sur un nouveau corner de Grougi, Brou Apanga s’élève dans les airs, parvient à prendre le meilleur sur son adversaire mais n’arrive pas à cadrer sa tentative (74e). Ensuite, les Finisériens accusent le coup physiquement, Gilmar essaie d’en profiter mais son tir est capté en deux temps par Elana (75e)

Un portier brestois relativement serein, mais, après une nouvelle belle intervention, il cherche à relancer rapidement mais sert involontairement Hamroun. Le milieu guingampais en profite et sert Diallo au second poteau qui n’arrive pas à tromper le dernier rempart brestois après un coup de billard avec le poteau (85e). Entre-temps, Ewolo est passé à deux doigts de surprendre Gauclin sur une frappe lointaine dont le rebond capricieux n’a été repoussé que par l’épaule du portier local (79e).

Manquant de punch pour terminer la rencontre, les Brestois ont payé cher leurs 120 minutes de jeu à Lens, mais face à un adversaire manquant de tranchant, ils ont su rester sereins et ramener un point qui fait largement les affaires finistériennes mais laisse Guingamp sous la barre de relégation. Des Guingampais qui ne peuvent même plus se targuer d’avoir un public familial vu la banderole déployée par leurs « supporters » dont la vulgarité en texte et en baudruche, a rarement était égalée dans un stade de football. Brest est désormais bien loin de ces basses querelles et peut désormais se concentrer sur son seul et unique objectif : la L1 !



GUINGAMP – BREST : 0-0
13664 spectateurs
Sébastien Desiage

Avertissements :
Socrier (22e) pour Brest
Bassila (25e) Hamroun (90+1) pour Guingamp

:Elana – Laurenti , Brou Apanga, Kantari, Daf (Fabien 46e) – Ewolo (cap), Bouard – Poyet, Grougi, Autret (Ferradj 70e) – Socrier.

: Gauclin – Deroff, Koné, Bassila (cap), Felipe – Diallo, Colleau – Ogunbiyi (Gilmar 71e), Giresse (Hamroun 62e), Soumah – Scarpelli

Vous pourriez aussi aimer