Foot 29
Là où commence le football

Le Stade Brestois (C) domine Langueux


Timorés, voire complètement empruntés en première période, les Brestois ont complètement changé la donne en seconde période pour remporter un succès important dans l’optique du maintien.

A l’entame de la première période, c’est bien Langueux qui se montre le plus entreprenant. Jean-Baptiste tente successivement deux frappes lointaines (12e et 32e) mais le cadre se dérobe. Auparavant, Kerzil a su se montrer attentif durant une première période dominée par les Langueusiens dont le portier, Debec, ne voit sa sérénité troublée que par un tir approximatif de Le Franc (23e).

Après le repos, le match change du tout au tout. Oublié sur le flanc droit, Bova (ci-dessus) est servi et prend la défense à revers pour venir fusiller le dernier rempart visiteur (55e). L’ancien grenoblois profite d’un mauvais alignement de la défense de Langueux pour aller fixer tranquillement un autre ancien du GF38, abandonné par sa défense (85e). Debec, pas franchement verni, qui voit son coéquipier De Clerc perdre un ballon dans sa propre surface.

Fabert (ci-dessus) ne se prive pas et en profite pour offrir un succès probant aux Brestois qui n’auront joué qu’une mi-temps (90+2).  Langueux a laissé passer sa chance en première période, seuls Briend et Jean-Baptiste ont une demi opportunité de scorer après le repos mais ils ne parviennent pas à mettre à profit une approximation de la défense finistérienne (80e). Le réalisme était brestois.



BREST (C) – LANGUEUX : 3-0
100 spectateurs
Enrique Gendron
Bova (55e et 85e) Fabert (90+2) pour Brest (C)
Vous pourriez aussi aimer