Foot 29
Là où commence le football

Brest surprend Rennes en fin de match

Le Stade Brestois continue son parcours parfait lors des matchs amicaux. Après avoir vaincu Istres (2-1), Vannes (3-1), Lorient (1-1, 4-2 aux tab) c’est donc Rennes (0-1) qui a cédé hier grâce à un but de Kantari en toute fin de match à la réception d’un corner de Grougi au second poteau (79e). Globalement dominée par une formation rennaise toujours aussi athlétique, la formation d’Alex Dupont a su tenir autour d’une charnière centrale Kantari – Brou Apanga au diapason de la précédente saison. Voici quelques réactions des joueurs à l’issue du match :

Nolan Roux :  » C’est dur, mais c’est contre une équipe de L1, cela dit, on a pu voir que, même en étant fatigué et en puisant dans nos réserves, on a pu accomplir de bonnes phases de jeu. On a pu les surprendre de temps en temps en plaçant de bonnes occasions. On se cherche encore un petit peu mais ça avance bien. On est content, on n’a pas encore perdu. Ce qui a fait notre différence l’an passé, c’est le mental, et là, on est parti sur les mêmes bases. « 

Oscar Ewolo : « Content car physiquement, on manquait de jus. Il fallait courir et c’est ce qu’on a fait. Une victoire comme celle-là, c’est bien. On connait Rennes, on sait que c’est une grande équipe. Dans la formation et sur le terrain, on sait qu’ils répondent présent. Au milieu de terrain, cela se passe très bien avec Granddi et Mario car ils ont une bonne mentalité. Ce sont de bons joueurs footballistiquement et humainement. C’est le premier match que je jouais avec Granddi et je pense que cela peut bien fonctionner. »

Moïse Brou Apanga :  » Cela a été dur contre une belle équipe de Rennes. Je pense que c’était le genre de match qu’il nous fallait parce que, dans deux ou trois semaines, déjà, on passe au championnat. Cela va nous permettre de nous mettre dans le bain. ça fait plaisir de voir Ahmed marquer car c’était un match qui était vraiment serré. C’est vraiment positif car nous terminons les débats sans encaisser et en marquant ce petit but qu’on a su préserver en restant costaud jusqu’au bout. »

Vous pourriez aussi aimer