Brest s’intéresse à Kitambala et Pentecôte

Le recrutement brestois est-il en train de prendre un nouveau virage ? Toujours est-il que Xavier Pentecôte (Toulouse) et Lynel Kitambala (Auxerre) sont deux nouveaux joueurs visés par le Stade Brestois.

Les deux dossiers sont loin d’être aisés. Xavier Pentecôte, de retour de son second prêt à Bastia (en 2007/2008 : 32 matchs pour 12 buts et  en 2009/2010 : 15 matchs pour 12 buts) est l’un des éléments sur lequel compte Alain Casanova. Buteur en amical contre Nîmes (1-2), le joueur formé à Toulouse espère plus de temps de jeu du côté du Stadium cette année. L’avant-centre de 23 ans est encore lié au Téfécé pour une saison et le club de la ville rose ne veut pas entendre parler d’un nouveau prêt. Si toutefois Gignac venait à rester, le joueur ne se voit pas encore chauffer le banc de touche. Décidément, si André-Pierre Gignac a la bonne idée de rester à Toulouse, cela fera des heureux à Brest, puisque, outre l’assurance de garder Nolan Roux, (cité à moult reprise pour le remplaçant idéal de Gignac) Brest pourrait renforcer sa ligne d’attaque avec la venue de ce joueur qui a marqué à chaque fois qu’on lui a fait confiance. A moins que les performances de Pentecôte lors de la préparation d’avant-saison ne produisent le même effet sur Casanova que sur Antonetti qui ne veut plus lâcher Abdoul Camara que Brest convoitait.

Concernant Lynel Kitambala, l’affaire est au moins aussi complexe. Prêté par Auxerre à Dijon la saison dernière, le joueur de l’équipe de France espoirs a réalisé une superbe saison en marquant treize buts en 34 rencontres de L2. Il est revenu regonflé à bloc de ce prêt et, du haut de ses 21 ans, s’est forgé une sacrée belle côte. Jean Fernandez souhaitant le garder, l’affaire semblait entendue, l’AJA devait récupérer son poulain. Cependant, au moment de signer une prolongation, le joueur a demandé quelques garanties qu’il n’a pas obtenu et depuis le feuilleton vire au clash. Le joueur n’est que peu utilisé dans les matchs de préparation et Jean Fernandez estime la valeur de Kitambala à 1 million d’euros. Lorient, notamment. est déjà sur les rangs depuis un moment. Brest, avec l’apport de Corentin Martins qui connaît parfaitement la maison auxerroise, peut-il réaliser un des gros coups du mercato?

Vous pourriez aussi aimer