Foot 29
Là où commence le football

Un petit quart d’heure de folie fait plier VA (1-0)

Un quart d’heure de feu ! Le penalty arrêté par Elana a réveillé un public qu’on a retrouvé très bruyant et en osmose avec ses joueurs. Auparavant, le match a été beaucoup plus terne mais l’essentiel est là, après deux nuls à Le Blé, Brest a remporté son premier match dans son stade après ses deux succès à l’extérieur.

Cela a été un match compliqué pour Larsen Touré. Visiblement dans un mauvais jour, le Brestois de naissance n’a pu donner le relief qu’il souhaitait à son premier match à Le Blé sous le maillot brestois.

Lorsque Daf oblige Penneteau à un arrêt sur une jolie frappe en début de rencontre, on se dit que le match va être vivant (7e)…

Malheureusement, malgré les efforts de Lesoimier, Dossevi et les Valenciennois contiennent bien les Brestois au milieu de terrain.

La bataille est parfois âpre pour récupérer le ballon, comme ici, entre Dossevi et Daf.

Nolan Roux parait terriblement éloigné des milieux de terrain brestois qui n’arrivent à le trouver, il faut dire qu’Isimat Mirin le marque de près.

L’élégant Cohade aura eu peu souvent l’occasion de se mettre en évidence.

Gaël Danic a distillé quelques bons ballons malgré la surveillance de son ancien partenaire Oscar Ewolo.

Mamadou Samassa a été un poison constant pour la défense brestoise. Son impact physique et sa conservation du ballon ont causé des soucis à Kantari et Brou Apanga.

L’ancien attaquant de l’OM met d’ailleurs Elana à mal sur une prise de balle, le tout en prenant le dessus sur Baysse.

Paul Baysse, pour ses débuts à Le Blé, a livré une prestation convaincante. On le voit tacler Samassa.

Dés son entrée en jeu Bruno Grougi apporte le supplément d’âme qu’il a manqué à l’équipe durant presque une heure. Ici, il tente un coup franc qui sera dévié par le mur tout de suite après son arrivée sur la pelouse (58e).

Toujours Samassa qui essaie de solliciter Elana de loin sous les yeux de Brou Apanga.

Rudy Mater, le seul survivant valenciennois du dernier match de L2 entre les deux formations côté nordiste, a été incisif durant cette rencontre.

Le tournant de la rencontre : Kantari, coupable d’une main dans sa surface de réparation est sanctionné d’un penalty. Pujol le tire et trompe Elana qui touche tout de même le ballon (70e).

Pujol exulte avec Dossevi mais cette joie va être de très courte durée puisque l’arbitre de la rencontre donne le penalty à retirer : trois Valenciennois ayant pénétré dans la surface de réparation avant le tir.

L’ancien attaquant nantais ne choisit pas le même côté et tente une espèce de panenka plein axe qu’Elana détourne du pied gauche (71e) !

Alors que Pujol s’en va, dépité, Lesoimier, Grougi et Daf se précipitent pour féliciter le portier brestois qui maintient son équipe à flot !

Dans la foulée, Roux percute à droite et centre au second poteau pour Lesoimier qui pense débloquer le tableau d’affichage mais son tir revient sur Penneteau qui repousse le danger (75e).

Ici c’est Brest comme l’indique maintenant clairement la tribune Foucauld et deux minutes après, Nolan Roux trouve la faille sur un corner de Grougi détourné malicieusement par Poyet au premier poteau (77e).

L’attaquant brestois ne passe pas loin du doublé mais cette fois, Penneteau ne se laisse pas faire et stoppe le tir de l’attaquant brestois (85e).

Dans la dernière minute du temps réglementaire, Roux file vert le but et Bong le stoppe de manière illicite. L’arbitre Olivier Thual est clément en ne lui infligeant qu’un avertissement au lieu de l’expulsion que stipule le règlement (89e).

 

 

Mario Licka a eu aussi une opportunité de marquer un but mais Penneteau avait très bien anticipé juste devant Danic.

Dès le coup de sifflet final, les joueurs brestois ne se trompent pas et se précipitent pour féliciter Steeve Elana.

Comme à leur habitude maintenant, les Brestois se réunissent en cercle à l’issue de la rencontre.

Bruno Grougi offre son maillot aux supporters brestois qui ont bien poussé ce soir.

Pontdemé vient voir Kantari et semble lui demander ce qu’il s’est passé sur l’action qui amène le penalty.

Un penalty qui n’aura aucune conséquence, la défense brestois renforce son record d’invincibilité qui est de 431 minutes désormais. Elana, le héros de la rencontre peut bien s’offrir un petit tour d’honneur.

19 ans qu’on l’attendait ! Brest fête enfin une victoire en L1 sur ses terres, et c’est même le second succès consécutif en championnat pour les hommes d’Alex Dupont !


BREST – VALENCIENNES : 1-0

11570 spectateurs
Olivier Thual

Roux (77e) pour Brest
Ducourtioux (58e)Pujol (64e) Bong (89e) pour Valenciennes

Elana – Baysse, Brou Apanga, Kantari, Daf – Touré (Grougi 58e), Ewolo (Cap.), Licka, Lesoimier (Ngoyi 85e) – Micola (Poyet 74e), Roux

Penneteau – Mater (Cap.) (Aboubakar, 82e), Baldé, Isimat-Mirin, Bong – Ducourtioux, Cohade, Danic – Dossevi, Pujol, Samassa

Vous pourriez aussi aimer