Brest en panne sèche à Rennes (2-1)

Le derby tourne en faveur des Rennais grâce, notamment, à une première période très dominatrice des locaux. Brest n’a jamais réussi à développer son jeu dans des débats où ils ont cruellement manqué d’impact. Le duo du milieu brestois Licka – Ewolo, si brillant d’habitude, n’a pu endiguer les montées rennaises. Toutefois, le bateau semblait quand même pouvoir rester à flot lorsque Elana détourne avec un immense brio une tentative de Kembo au milieu de la première période (25e). Malheureusement, l’équipage brestois se fissure lorsque son plus fidèle amiral, Daf, tergiverse et laisse la balle à Kembo. Le talentueux attaquant rennais ne laisse pas passer l’occasion et enroule une frappe admirable dans la lucarne d’Elana (43e).

Brest revient plus ambitieux sur la pelouse en seconde période mais l’ensemble manque quand même de coffre pour appuyer vraiment les coups vers Douchez. Une mi-temps assez terne, comme sa devancière qui n’est réveillée que par une frappe de Leroy, dont lui seul a seul secret. Encore une fois, Elana ne peut rien (81e). Vexé, Brest veut réagir : Soumah lance adroitement Roux côté gauche : l’attaquant brestois prend le meilleur sur Fanni qui lui attrape volontairement la jambe. Le penalty est transformé par Grougi (90+1). Cela adoucit la défaite des Brestois qui ont globalement manqué leur derby par un manque de fraîcheur que l’on peut aisément comprendre compte-tenu des prouesses des semaines passées. Les Brestois plongent à la 5ème place d’un classement maintenant dominé  par Montpellier.

Reportage photos sur le derby demain

Vous pourriez aussi aimer