Foot 29
Là où commence le football

Inéluctable dans le fond mais agaçant dans la forme

On savait que ce déplacement à Saint-Etienne serait compliqué. Sans Roux, Brou Apanga, Ewolo, Bigné, Ayité, Lesoimier et Micola, les Brestois avaient fait appel à Anthony Bova, Fodié Traoré et Stéven Créach pour bâtir un groupe pour aller dans le Forez. Insuffisant. Brest s’incline 2-0.

D’entrée, on se dit que le navire finistérien est parti pour devenir galère : Elana s’emploie pour détourner une tête d’Aubameyang (2e). Par la suite, les Brestois encaissent bien mieux les coups et finalement, contiennent bien Saint-Etienne dans un Chaudron qui commence à s’agacer. Seulement, une décision ridicule de Stéphane Lannoy, fleuron de l’arbitrage français, fait pencher le match : Ferradj est sanctionné pour avoir accroché le bras d’Alonso alors que celui-ci était totalement excentré dans la surface de réparation. Le fait est que les deux joueurs se sont rentrés dedans alors que le Stéphanois n’avait aucune chance de récupérer un ballon qui sortait en 6M. Dans la foulée, Daf est sanctionné pour contestation ce qui n’empêche pas Sako d’ajuster Elana (35e). Harcelé par le très utile quatrième arbitre (que la journée précédente était agréable sur ce plan), Alex Dupont explose de colère et Lannoy vient terminer son show en explusant le technicien brestois !

Dès lors, le match est tronqué, Brest venu défendre compte tenu de son effectif plus que limité doit maintenant prendre des initiatives mais n’arrive pas à inquiéter Janot. Dans les dernières minutes, juste après qu’Aubameyang n’ait mangé la feuille de match (83e) c’est Payet d’un tir aux 25M qui donne plus d’ampleur au succès stéphanois (88e). On savait que Brest aurait eu d’énormes difficultés ce soir mais on aurait aimé voir ce match se dérouler dans l’intervention de Stéphane Lannoy qui a complètement modifié la donne, et, qui, non-content de son erreur a sanctionné Omar Daf et expulsé  Dupont. On connaissait la double peine, voici la triple.

Vous pourriez aussi aimer