Foot 29
Là où commence le football

Brest méritait largement mieux contre Lille (1-2)

Le Stade Brestois s’incline ce soir face à un leader de la L1 qui n’en n’avait que le rang. Privés une nouvelle fois d’un penalty, les Brestois pourront maudire l’arbitre et aussi le froid réalisme nordiste. Brest, malgré l’ouverture du score de Lesoimier s’incline (1-2) et devra encore ferrailler pour son maintien.

Brest réalise l’entame de rencontre attendue. Les Lillois sont pris à la gorge et ont peine à contenir les Finistériens emmenés par un Lesoimier virevoltant. Le milieu de terrain brestois transperce d’abord le flanc gauche et enchaîne avec un centre : le ballon revient à Licka qui, d’une superbe frappe de l’extérieur, contraint Landreau à un arrêt très difficile (12e). Lesoimier exécute un nouveau centre mais Ayité se fait contrer, le ballon revient une nouvelle fois dans les pieds du Tchèque qui ne parvient pas à tromper Landreau (16e). La délivrance intervient sur un service à direction de Poyet, celui-ci contrôle et glisse à Ayité. Le Togolais exécute une talonnade immédiatement exploitée par Lesoimier qui surprend Landreau d’une frappe sèche (19e).

Brest est très bien dans son match et poursuit sa domination : coup franc pour Grougi : Ayité hérite du ballon au second poteau, il décoche une frape que Souaré contre de la main (28e) ! Damien Ledentu n’accorde pas le penalty qui s’imposait tant le bras du Lillois est nettement est élevé. Le LOSC, qui n’avait pas été dangereux jusqu’ici se reprend après ce coup du sort : Gervinho joue les solistes côté gauche, il repique vers le but mais Brou Apanga, au lieu de lui barrer l’accès, anticipe un éventuel centre et ainsi dégage la voie du but : l’Ivoirien en profite pour tromper Elana de près (39e).

Après la pause, Lille n’est pas plus flamboyant, et, pourtant : Gervinho est au duel avec Ferradj sur le flanc droit, Kantari décide de venir prêter main-fort à son latéral : un choix qui profite à l’attaquant lillois qui arrive à glisser à Sow qui utilise son poids pour pivoter et tromper Elana d’une frappe flottante au second poteau (53e). Brest aura ensuite deux grosses possibilités de revenir. Sur la première, une nouvelle talonnade d’Ayité en direction de Licka qui voit sa frappe contrée arriver dans les pieds de Grougi au second poteau qui ne peut tirer profit du cadeau ce qui permet à Landreau de se jeter pour repousser le danger (65e).

La deuxième est pour Ayité : l’attaquant brestois est servi par Daf, il réussit son crochet mais loupe sa frappe dans la foulée (76e). Une dernière tentative de Poyet enrayée comme il peut par Landreau permet au LOSC de rafler la mise (90e). Brest a eu les occasions mais Lille a su être réaliste. C’est frustrant mais Brest a retrouvé quelques qualités ce soir.

LES PHOTOS DE BREST LILLE

{yoogallery src=[/images/photos/saison_10_11/brest/championnat/brest_lille/] width=[285] height=[200] title=[Les photos de Brest-Lille] style=[lightbox] effect=[fade] spotlight=[0] prefix=[thumb100_] thumb_cache_dir=[thumbs100] thumb_cache_time=[1440] load_lightbox=[1] thumb=[rounded] rel=[lightbox[mygallery]] load_lightbox=[1] resize=[1] order=[asc] count=[0]}

 


BREST – LILLE : 1-2 (1-1)
13354 spectateurs
Damien Ledentu
Lesoimier (19e) pour Brest
Gervinho (39e) Sow (53e) pour Lille
Daf (72e) pour Brest
Chedjou (26e)
Cabaye (64e) Béria (90+3) pour Lille
Elana – Daf (cap), Brou Apanga, Kantari, Ferradj – Licka, Ngoyi (Ewolo 81e) – Poyet, Grougi, Lesoimier – Ayité
Landreau – Béria, Rami, Chedjou, Souaré – Obraniak (Dumont 82e), Mavuba (cap), Cabaye (Gueye 73e) – Gervinho, Hazard – Sow (De Melo 85e).

 

Vous pourriez aussi aimer