Un superbe but de Licka permet à Brest d’accrocher Lyon (1-1)

 

Brest partage les points avec l’Olympique Lyonnais (1-1). Un résultat qui ne révolutionne pas le classement mais qui récompense les Brestois de leur belle débauche d’énergie pendant une heure. Et quel but de Mario Licka !

Vingt minutes, c’est la durée de l’absence totale des Brestois. Empruntés, en difficulté sur chaque accélération lyonnaise et terriblement imprécis dans leurs transmissions, les hommes d’Alex Dupont ont complètement manqué la moitié de leur première mi-temps. L’Olympique Lyonnais, en face, n’est pas beaucoup plus brillant mais commet moins d’erreurs. Le corner de Pjanic est d’ailleurs impeccablement repris par Ederson complètement seul devant le malheureux Steeve Elana (14e). Il faut même un petit miracle pour que Källström ne double pas la mise sur une frappe croisée après un service de Delgado (16e).

Tout d’un coup, Brest se réveille, Lesoimier récupère un ballon sur le flanc gauche dans les pieds de Pjanic, il enchaîne avec une frappe mais Lloris reste vigilant (24e). Une minute après, c’est un coup-franc de Grougi, sur lequel tout le monde est trop court (25e). Brest ne commet pas la même entame catastrophique en seconde période. Les intentions sont là mais les Bretons n’arrivent pas à déséquilibrer l’arrière-garde rhodanienne. Sur une déviation aérienne de Touré, Grougi se retrouve au duel avec Lloris, lequel avec un coup de billard se retrouve avec le ballon dans les mains (50e).

Ce sont les Lyonnais qui se montrent en contre : sur une remise de Gomis, Michel Bastos exécute une terrible frappe qu’Elana repousse du bout des doigts (63e). Contre toute, attente, suite à un long dégagement d’Elana, Roux trouve Mario Licka, le milieu tchèque cisèle une volée absolument épatante qui s’en va se ficher à côté du poteau d’un Lloris qui ne peut rien faire (77e). La fin de match est totalement débridée et il faut un sauvetage du gardien lyonnais pour empêcher Baysse de marquer d’une aile de pigeon après un coup franc de Grougi (79e).  L’OL a une grosse opportunité avec Gomis qui secoue Martial et il faut un grand Elana pour récupérer le ballon (81e). Après une ultime frappe de Bastos captée par le dernier rempart brestois (87e) et un centre d’Ayité que Touré ne peut transmettre à Lesoimier (82e), l’arbitre siffle la fin du match. Les Brestois sont partagés entre plusieurs sentiments mais c’est un bon point pour le maintien.

LES PHOTOS DE BREST – LYON

{yoogallery src=[/images/photos/saison_10_11/brest/championnat/brest_lyon/] width=[285] height=[200] title=[Les photos de Brest-Lyon] style=[lightbox] effect=[fade] spotlight=[0] prefix=[thumb100_] thumb_cache_dir=[thumbs100] thumb_cache_time=[1440] load_lightbox=[1] thumb=[rounded] rel=[lightbox[mygallery]] load_lightbox=[1] resize=[1] order=[asc] count=[0]}


BREST – LYON : 1-1 (0-1)

14527 spectateurs

Anthony Gautier

Licka (77e) pour Brest

Ederson (14e) pour Lyon

Touré (38e) Martial (47e) Ayité (67e) pour Brest

Toulalan (78e) pour Lyon

Elana – Baysse, Brou Apanga, Martial – Ngoyi (Licka 70e), Ewolo (cap) (Ayité 51e) – Touré, Grougi, Lesoimier (Micola 90+2) – Roux

Lloris – Reveillère, Cris (cap), Diakhaté, Cissokho – Pjanic (Lacazette 86e), Toulalan, Källström – Delgado (Pied 90+2), Gomis, Ederson (Michel Bastos 46e)

 

Vous pourriez aussi aimer