Foot 29
Là où commence le football

Et ça aurait pu être bien pire !

Le Stade Brestois a manqué son départ mais a limité la casse ce soir face à des Évianais très en réussite avec notamment un but splendide de Sorlin. Un deuxième but de M’Madi aurait pu rendre  impossible tout retour mais un coup franc de Grougi et une frappe puissante de Lesoimier juste avant la pause permettent aux Finistériens d’obtenir le nul. Un moindre mal.

La lecture du score laisse inévitablement penser à un faux-départ, pourtant, les Brestois ont livré une prestation correcte. Le souci c’est qu’elle n’a eu lieu sur 45 minutes.

En première mi-temps, Brest a été totalement méconnaissable. La défense jeune et expérimentale a volé en éclats en offrant le deuxième but à des Evianais qui avaient déjà ouvert la marque grâce à un superbe  but de Sorlin (16e). Derrière c’est le positionnement fatal de Makonda qui coûte un but à l’infortuné Elana qui se retrouve seul face à Mmadi qui exécute un superbe extérieur du pied (19e). En trois minutes, les Bretons ont totalement perdu pied.

Aussi improbable que ce début de match, Brest va connaître à son tour cinq minutes de folie au cours desquelles Grougi trouve la faille avec le concours bien involontaire de Westberg, qui, sans doute perturbé par la courte averse, ne parvient pas à maîtriser le coup franc du brestois qui termine dans les filets (39e). Le Stade Brestois retrouve alors tout son allant : une touche vite jouée par Roux permet à Poyet d’armer un centre en retrait fatal pour Lesoimier qui allume une mine sous la barre du portier savoyard (44e).

En seconde période, les Stadistes offrent un tout autre visage mais Evian gardera son point et aurait pu même faire mieux si Leroy avait fait preuve de plus de lucidité face à Elana plus tôt dans le match (41e). Un portier brestois qui sauvera aussi les meubles après un relâchement de sa part suite à une frappe de Rabiu (87e). Malgré un enchaînement d’occasions, Brest ne fait pas plier Westberg qui retrouve de l’allant en remportant deux duels (50e et 78e). Ayité manque le cadre sur une tête puissante (74e) puis voit Angoula le devancer de justesse (61e) et Westberg repousser sa tentative en force (55e). Roux tentera même un retourné acrobatique, sans succès (67e). Brest a démarré trop tard son match mais la réaction d’orgueil atténue la déception des deux points envolés.

 

LES PHOTOS DE BREST – EVIAN

{yoogallery src=[/images/photos/saison_11_12/brest/championnat/brest_evian/] width=[285] height=[200] title=[Les photos de Brest-Evian] style=[lightbox] effect=[fade] spotlight=[0] prefix=[thumb100_] thumb_cache_dir=[thumbs100] thumb_cache_time=[1440] load_lightbox=[1] thumb=[rounded] rel=[lightbox[mygallery]] load_lightbox=[1] resize=[1] order=[asc] count=[0]}


BREST – EVIAN TG : 2-2 (2-2)

13 910 spectateurs.

Benoît Bastien.

Grougi (39′) Lesoimier (44′) pour Brest

Sorlin (16′) Mmadi (19′) pour Evian TG

Roux (28′) Culma (86′) pour Brest

Angoula (34′) Govou (37′) pour Evian TG

Elana – O. Coulibaly, Baysse, Martial, Makonda – Poyet (Licka 85), Grougi, Ewolo (cap) (Culma 65), Lesoimier – J. Ayité (Ben Basat 75), Roux

Westberg – B. Dja Djedjé, Angoula, Cambon, Ehret – Leroy, Tié Bi, Sorlin (cap) (Rabiu 47), Govou – Mmadi (Rippert 88), Adnane (Berigaud 59)

Vous pourriez aussi aimer