Foot 29
Là où commence le football

Un retour absolument improbable

Un retour absolument improbable

 

Encore une fois, on ne sait pas quel sentiment prédomine à la sortie d’un match de Brest. La satisfaction de remonter deux buts est là mais il faut se souvenir de ces 45 premières totalement médiocres. Brest a du caractère mais toujours pas de victoire.

Une mi-temps à l’envers, complètement à l’envers. A un point qu’on trouvait même Lesoimier sur le côté droit du fait du très gros coup de poker tenté par Dupont : la titularisation de Soumah à la place de Poyet.

Le coup de poker s’est révélé un flop énorme. Un camouflet pour les options choisies par Alex Dupont dans ce onze de départ. Les joueurs ont été au diapason, un contraste étonnant après le match plutôt prometteur contre le PSG dimanche dernier.

 

Les Montpellierains n’ont pas le moindre doute et lorsqu’Elana repousse malhabilement le ballon plein axe devant son but après un coup-franc d’Estrada, Giroud, en buteur arriviste, fusille le gardien breton avant qu’il ne puisse se relever (19e). Alors que le portier finistérien se reprend brillamment en allant chercher le ballon dans les pieds de Belhanda (40e), Lesoimier se fait déposer par Bédimo sur le côté gauche, il centre sur Giroud, qui devance un Gentiletti, resté figé, Montpellier mène 0-2 sans grande difficulté (41e).

En seconde période, Alex Dupont modifie profondément son équipe : exit le 4-2-3-1 et retour au 4-4-2 avec les entrées de Ben Basat et Poyet. Le premier nommé prend la suite d’un Grougi qui pourrait être sérieusement touché après le tacle de Saihi. Le milieu brestois avait une atèle à la jambe et marchai avec des béquilles en sortant des vestiaires. Au mieux, il héritera d’une entorse mais on craint que les ligaments ne soient touchés. Poyet, lui, a pris la place de Soumah : le milieu excentré brestois a encore réalisé une prestation d’une insigne faiblesse. Outre une frappe rageuse de Zebina (58e), ce second acte est complètement inintéressant sauf pour le malheureux Culma qui se prend un ballon en pleine figure par Bocaly. Le milieu colombien, K-O, se relève, s’écroule à nouveau mais terminera quand même la rencontre : une combativité hors-normes.

Malgré un jeu nettement plus entreprenant, Brest peine à solliciter Jourdren, seulement, cette-fois le pressing est bien présent et celui de Nolan Roux fait perdre ses moyens à Saihi qui glisse en retrait : Ben Basat s’empare du ballon, poursuivi par Yangambiwa,  et résiste pour placer un petit extérieur du pied, poteau-rentrant, hors de portée de Jourdren (70e). Le match est alors totalement en faveur des Brestois : Roux tente un petit lob retourné mais le cadre de dérobe d’un rien (75e). Brest n’abdique pas et, sur un corner de Licka rapidement joué, Nolan Roux centre fort : Coulibaly se jette mais manque le ballon que Gentiletti, seul au second poteau, reprend pour égaliser (88e).

Un retour complètement inattendu. Ce qui était plus attendu, c’est l’arbitrage de Stéphane Lannoy ; il est resté dans la lignée du Brest – Toulouse de l’an passé : à contre-sens dans toutes ses décisions, il a souvent été dépassé par les débats comme sur cette dernière altercation Makonda  – Dernis. Les deux joueurs se chauffent et le Brestois bouscule le Montpelliérain qui se plaint du visage au sol, alors que Makonda l’a simplement secoué au niveau de l’épaule. L’arbitre expulse Makonda (90+1) d’un match qui voit encore Brest et Montpellier se séparer sur un score de parité. Brest revient de loin mais il faudra tirer les enseignements des échecs techniques et tactiques de la première période. Si les choix n’étaient pas les bons, il manquait aussi une certaine implication : Brest doit faire mieux.

LES PHOTOS DE BREST – MONTPELLIER

{yoogallery src=[/images/photos/saison_11_12/brest/championnat/brest_montpellier/] width=[285] height=[200] title=[Les photos de Brest Montpellier] style=[lightbox] effect=[fade] spotlight=[0] prefix=[thumb100_] thumb_cache_dir=[thumbs100] thumb_cache_time=[1440] load_lightbox=[1] thumb=[rounded] rel=[lightbox[mygallery]] load_lightbox=[1] resize=[1] order=[asc] count=[0]}


BREST – MONTPELLIER : 2-2 (0-2)

12565 spectateurs.

Stéphane Lannoy

Ben Basat (70e) Gentiletti (88e) pour Brest

Giroud (19e et 41e) pour Montpellier

Coulibaly (50e) Poyet (54e) Ben Basat (63e) pour Brest

Jeunechamp (14e) S.Camara (45+2) Giroud (71e) Dernis (90+1)pour Montpellier

Makonda (90+1) pour Brest
Elana – Coulibaly, Zebina, Gentiletti, Makonda – Culma, Licka –  Lesoimier, Grougi (cap) (Ben Basat 46e), Soumah (Poyet 46e) – Roux

Jourdren – Jeunechamp (Bocaly 31e), Yangambiwa (cap), Hilton, Bédimo – Saihi, Estrada – Dernis, Belhanda (J.Marveaux 76e), Camara (Utaka 87e) – Giroud

Vous pourriez aussi aimer