Brest (C) profite des cadeaux landerneens

L’équipe C du Stade Brestois se rassure en disposant de Landerneau mais ce match a été marqué par une grosse faiblesse technique. Les dix dernières minutes ont été fatales pour des Landernéens qui ont perdu pied subitement.

 

Les Landernéens ont eu la malchance de toucher du bois d’entrée sur une frappe de Prigent (3e) mais ensuite, le match a été d’un grand ennui. Une nouvelle frappe de Prigent captée par Berregard (23e) puis un arrêt d’Abiliou sur un tir de N’Doumou (45+1) et une sortie dans les pieds de Walbert (26e) sont les seules occasions de se réchauffer. La deuxième mi-temps n’est pas franchement plus reluisante, Brest ne se signalant que sur un coup franc de Créach capté sans problème (66e) ou une tentative de Henry non-cadrée (84e)

C’est Landerneau qui a les situations les plus dangereuses : comme cette frappe de Prigent (55e) ou cette tentative enroulée de Tanguy (60e), tous deux maîtrisées par Berregard. La plus belle occasion est pour Frétard, qui à la réception d’un centre de Le Moigne, voit le portier brestois sortir comme une bombe et éloigner le danger (62e).

Alors que l’on s’oriente vers un inéluctable partage des points, Henry  déborde puis sert Créach qui exécute une tête parfaite dans la lucarne d’Abiliou (80e). Difficile d’autant plus que le portier landernéen, dans les arrêts de jeu, après une frappe de Matte, ne s’entend pas avec Roudaut et subit un ricochet fatal (90+1). Entre-temps, Mandina a vu sa tête repoussé par un défenseur brestois sur sa ligne (85e) mais ça n’a voulu sourire à Landerneau hier après-midi.

 


 

Brest – Landerneau : 2-0 (0-0)

Environ 80 spectateurs
Arbitre : Nicolas Guéguen
Buts : Créach (80e) et Abiliou (90+1, csc) pour Brest (C)
Avertissement : Bourdarel (56e) pour Landerneau

Vous pourriez aussi aimer