Une soirée loin d’être chouette

Dijon et Brest se séparent sur un score de parité, un vrai miracle pour le Stade Brestois qui a complètement manqué son match face à des Dijonnais venus avant tout pour récolter le nul et qui auraient pu repartir avec la mise totale sans une improbable égalisation de Gentiletti dans les arrêts de jeu.

 

Benoît Lesoimier, excédé par les nombreux coups reçus, s’énerve contre les Dijonnais (JM Louarn)

 

 

 

guillou

 

Ce sont les visiteurs qui démarrent mieux le match face à des Brestois visiblement en manque de repères offensivement. Thil s’infiltre dans l’axe brestois et décoche une frappe puissante qu’Elana détourne  de justesse en corner, les deux hommes se retrouveront peu après pour un résultat identique (7e et 20e). Brest ne s’en sort pas et, après un ballon perdu par Grougi, Corgnet perfore complètement l’axe brestois et décale Kakuta qui frappe nettement au-dessus (38e).

 

120211 brest dijon 3Une des meilleures occasions brestoises : un cafouillage…  (JM Louarn)

 

Ce même Kakuta tire ensuite un coup-franc qui fait ricochet sur le poteau d’un Elana qui semblait sur le coup (40e). Brest a du mal à se procurer des occasions et c’est au tour de Grougi de tenter un coup-franc à l’entrée de la surface : il frôle le poteau droit des buts de Reynet (44e). Rien à signaler en deuxième mi-temps si ce n’est un coup-franc de Grougi qui sème la panique dans la défense dijonnaise et il faut qu’un défenseur visiteur supplée Reynet alors que Poyet avait dévissé sa frappe (63e).

 

Méité et Sankharé ont des choses à dire, tout en douceur et rondeur  (JM Louarn)

 

C’est ensuite, Ayité qui tente sa chance de loin mais c’est dans danger pour le portier bourguignon (71e). Cependant, Brest est bien fébrile et Dijon en profite pour administrer la punition inévitable en pareil cas. Celle-ci est administrée par Kakuta qui décoche une frappe hors de portée d’Elana alors que strictement personne n’avait tenté de contrer l’ancien Blues (75e).

 

120211 brest dijon 2Lesoimier échappe encore à Varrault, le Dijonnais n’aurait jamais dû finir la rencontre (JM Louarn)

Ce but qui pendait au nez des Bretons les inhibe encore plus. La soirée prend même des allures catastrophiques avec la sortie prématurée d’Ayité, malheureusement encore blessé (78e), puis l’expulsion de Jemâa, faute d’avoir trop réclamé une faute de Corgnet et d’avoir tancé l’arbitre (90e). Un arbitrage complètement catastrophique d’Alexandre Castro puisque celui qui aurait dû rejoindre les vestiaires prématurément est un Dijonnais. Cédric Varrault qui a pris le frais durant tout le match avec Lesoimier commet une nouvelle faute sur l’attaquant brestois, par derrière, sans aucune chance d’intercepter le ballon (84e).

 

Là-dessus, pas de sanction pour Varrault qui découpe Lesoimier, bien vu Alexandre Castro  (JM Louarn)

 

 

120211 brest dijon 22Abel Khaled a fait une belle entrée pour ses vrais débuts en L1 (JM Louarn)

 

L’arbitre de lui donne pas d’avertissement mais en donnera par contre un à Lesoimier, qui excédé, après avoir encore été balancé, avait osé se venger (87e). La messe est dite, la bête noire dijonnaise a encore frappé. Pas tout à fait ! Un dernier coup-franc de Grougi est repris de la tête par Santiago Gentiletti, Reynet ne peut intervenir et Brest sauve un point d’extrême justesse (90+2).

 

120211 brest dijon 27Santiago Gentiletti, au bout des arrêts de jeu, arrache le nul (JM Louarn)

 

Le Stade Brestois s’est fait extrêmement peur ce soir et aurait sans doute mérité d’être puni au tableau d’affichage mais les mauvais gestes dijonnais ne méritaient pas la victoire. Avec, d’un côté, une ribambelle de mauvais coups sous la bienveillance d’Alexandre Castro, auteur d’une prestation cataclysmique et de l’autre, une incapacité à renverser une défense pourtant bien pataude, les trois points étaient une trop belle récompense pour l’une ou l’autre des formations.

nice

LES PHOTOS DE BREST – DIJON

{yoogallery src=[/images/photos/saison_11_12/brest/championnat/brest_dijon/] width=[285] height=[200] title=[Les photos de Brest Dijon] style=[lightbox] effect=[fade] spotlight=[0] prefix=[thumb100_] thumb_cache_dir=[thumbs100] thumb_cache_time=[1440] load_lightbox=[1] thumb=[rounded] rel=[lightbox[mygallery]] load_lightbox=[1] resize=[1] order=[asc] count=[0]}

 
13412 spectateurs
Alexandre Castro
Kakuta (75e)
Grougi (41e)Zebina (54e)Lesoimier (87e) Jemâa (89e) pour Brest
Varrault (15e) Méité (23e) Sankharé (52e)Souprayen (69e) pour Dijon

red cardJemâa (90e) pour Brest
Elana – Baysse, Zebina, Baysse, Gentiletti –  Poyet (Licka 83e), Grougi, Ewolo (cap), Lesoimier – Alphonse (Ayité 62e) (Khaled 78e), Jemâa   
dijon smallReynet – Varrault, Méité, Souprayen, Diabaté – Corgnet, Sankharé – Berenguer, Kakuta (Bauthéac 81e), Guerbert (Paulle 65e) – Thil

Vous pourriez aussi aimer