Foot 29
Là où commence le football

La victoire, c’est maintenant !

Comme face à Lille, et sûrement jusqu’à la fin de saison à Le Blé, Brest se trouve le couteau sous la gorge. Ce soir, en plus, c’est un derby face à Rennes ! 17ème, premier non-relégable à la faveur de sa différence de buts, Brest n’a même plus le choix des armes, il doit vaincre. Peu importe le système, les buteurs, l’avenir des Finistériens se joue ce soir !

 

110409 brest rennes 8Larsen Touré effectue son retour sous le maillot brestois (JM Louarn)

 

En sortant de Le Blé il y a quinze jours, on n’a pas peut-être pas bien goûté notre chance : celle de regarder le classement sans anxiété. Dimanche, on s’en est rendu compte : battu à Saint-Etienne, Brest en suivant les prestations de ses partenaires de galère a lentement glissé, jusqu’au 17ème rang, celui-là même qui ferait le bonheur de tout un département le soir du 20 mai. Alors, oui, on peut dire que Rennes a beaucoup à se faire pardonner après l’humiliation en Coupe de France face à Quevilly, que la victoire contre Nice (3-1) n’a pas tout effacé et qu’il faut aller chercher la 4eme ou 5eme place pour l’Europe mais la volonté brestoise doit surpasser tout ça.

Au vert, comme avant la réception de Lille, les Finistériens n’ont pas le droit à l’erreur sous peine de devenir inévitablement relégable ce soir. Brest est injustement privé de Jemâa, suspendu à cause d’un troisième avertissement infligé pour une simulation qu’il n’a pas commis face à Lille, le buteur tunisien ne pourra donc pas profiter de l’élan de son premier but sous les couleurs brestoises.

Cependant, un autre joueur n’aura pas besoin de longs discours pour le motiver, c’est Larsen Touré, l’attaquant brestois n’a plus joué depuis décembre 2011 et le déplacement à Toulouse. Il a des fourmis dans les jambes et même s’il ne devrait pas à être à 100% de ses possibilités physiques, le mental et l’adrénaline feront le reste. Le Stade Brestois a besoin de fougue pour rafler la mise.

Et, du mental, c’est bien ce qu’il faudra pour dompter cette formation rennaise qui vient sans Kembo que Frédéric Antonetti a décidé d’écarter au bénéfice de Montaño. Il faut encore au moins trois victoires au Stade Brestois pour se maintenir en L1, la première c’est ce soir !

 

franceparisportif

 


Ce soir à 19h à Le Blé
Arbitre : Nicolas Rainville
Le groupe brestois : Elana, Cappone – Baysse, Kantari, Martial, Zebina, Daf, Coulibaly – Culma, Licka, Ewolo, Sissoko, Grougi, Lesoimier – Poyet, Touré, Ben Basat, Alphonse
Le grouppe rennais : Costil, Diallo – Apam, Boye, Danzé, Foulquier, Kana-Biyik, Théophile-Catherine – Brahimi, Doumbia, Féret, M’vila, Tettey – Boukari, Erding, Hadji, Montaño, Pitroipa
Vous pourriez aussi aimer