Brest se refait une santé contre Rennes (3-1)

Brest se rassure en disposant de Rennes (3-1). Les Brestois ont offert une prestation sérieuse aux antipodes de celle affichée contre Guingamp à Landerneau samedi dernier (1-4). Le passage du système du 4-3-3 en 4-2-3-1 modulable en 4-3-3 a été salutaire.

120725 brest rennes-66La joie de Chafni et de Grougi sur l’ouverture du score de Dernis  (Patrick Tellier)

La volonté des Brestois est rapidement affichée lorsque Dernis donne le tournis à l’axe défensif rennais et manque de tromper Costil d’une frappe croisée (3e). Une mauvaise relance de la défense brestoise remet le doute mais Erding expédie sa reprise dans les nuages (17e). Ce ne sera que la seule réelle action de Rennais brouillons et souvent solistes. Chafni, lui, est intenable il perfore le milieu et la défense rennaise et sert Benschop, exilé sur le côté droit. L’attaquant hollandais centre pour Dernis qui voit sa frappe échapper au cadre (27e). Brest peine à trouver le cadre et ce n’est pas faute de tenter comme cette dernière tentative puissante de Makonda (43e).

120725 brest rennes 13-78Grégory Lorenzi a marqué le deuxième but brestois de la tête  (Patrick Tellier)

A l’heure de jeu, Dernis joue les renards de surface au profit du malheureux portier Diallo qui se fait surprendre par le milieu finistérien qui lui dérobe le ballon et s’en va marquer dans le but vide (60e). Cinq minutes après, Grougi dépose un ballon sur le crâne de Lorenzi qui catapulte la balle au fond des filets (65e). Les Brestois font le break mais Rennes n’a pas dit son dernier mot : Montaño tombe sous l’inexistante rafale morlaisienne et offre un penalty à Kembo.

120725 brest rennes 15-80Kamel Chafni a été un problème insoluble pour les défenseurs rennais  (Patrick Tellier)

Celui-ci voit son tir repoussé par Thébaux mais malheureusement pour l’ancien portier caennais, Sané a suivi et marque (77e). Rennes patauge toujours un peu en défense et Ben Basat en profite pour devancer Théophile Catherine sur le ballon à l’angle de la surface mais celui-ci ne peut freiner son élan et emporte le ballon et Ben Basat avec lui. Lionel Jaffrédo siffle son second penalty de l’après-midi mais celui-ci ne sera pas manqué (89e) pour le plus grand plaisir des 3500 spectateurs présents à Aurégan.

{igallery id=373|cid=5|pid=1|type=category|children=0|showmenu=0|tags=|limit=0}

Vous pourriez aussi aimer