Foot 29
Là où commence le football

Thébaux et Brest craquent à la dernière seconde

C’est cruel mais Brest s’est fait punir à cause de son incapacité à créer du danger sur les buts adverses. Une rengaine déjà entendue la saison passée, et comme la dernière saison, Brest a failli ramener le nul grâce aux parades de son goal mais Thébaux s’est loupé sur un coup-franc de Mollo dans le temps additionnel alors qu’il réalisait un superbe match jusqu’alors.

120811 nancy brest 2Alexis Thébaux a réalisé un superbe match, jusqu’à la 91ème minute… (P.Tellier)

Un coup de poker, ça peut faire banco mais deux, c’est plus compliqué. Richard Soumah s’est retrouvé titulaire à la place de Makonda que Landry Chauvin privilégiait jusqu’alors. Plus surprenant, les cinq toutes petites minutes accordées à Ben Basat, qui a débloqué pas mal de situations l’an passé pourtant. Si Soumah n’a pas démérité pendant la première période, il a complètement disparu au fil du match. De son côié, Paul Baysse a été mis en difficulté par le remuant Mollo. Le défenseur finistérien qui a retrouvé subitement son couloir droit est l’auteur malheureux de la main qui amène le but lorrain.

La main parait sévère ce qui ne gène pas Mollo pour prendre à défaut le portier brestois sur un ballon pourtant « facile » (90+1). On ne peut pas jeter l’opprobre sur le portier brestois, auteur d’une brillante prestation en dehors de cette mésaventure. Il  a retardé l’échéance et aurait même pu permettre de ramener un point mais au moins Brest est d’entrée devant ses lacunes et ne pourra se cacher derrière une série de nuls comme l’année dernière.On peut regretter de ne pas avoir profité de l’expérience et la vitesse de Mendy pour canaliser Mollo sur ce côté droit. Paul Baysse s’est bagarré comme à son habitude mais ce n’est vraiment pas un cadeau que lui a fait son coach en le replongeant à un poste qu’il pensait avoir enfin jeté aux oubliettes.

Offensivement, Brest n’a pas pesé, même si Benschop s’offre un joli enchaînement, ça sera la seule occasion bretonne. C’est insuffisant et pour répondre à la question d’avant-match, Brest n’est pas prêt et la question de la venue d’un nouvel attaquant devient lancinante.

Vous pourriez aussi aimer