Et Baysse glaça les Savoyards !

Comme à Nancy, il a fallu attendre les arrêts de jeu pour que la victoire choisisse son camp, cette fois, elle a ouvert ses bras aux Brestois sur un coup-franc de Grougi que Tié-Bi dévie plein axe pour le crâne de Baysse qui fusille le pauvre Laquait ! Un but qui fait chavirer de bonheur Le Blé.

120818 brest evian-129Le coup de tête victorieux de Paul Baysse dans les arrêts de jeu (JM Louarn)

Cette année, il ne faudra pas attendre la douzième journée pour savourer la première victoire. Après le revers à Nancy, le Stade Brestois a remis les choses à l’endroit dans son stade. Pourtant, le début de match n’a pas été simple avec une tête de Khalifa qui passe juste à côté suite à un corner de Barbosa (2e). Evian demeure dangereux notamment par Khalifa qui par en contre et résiste au retour de Baysse pour adresser une frappe croisée que Thébaux doit détourner en corner (9e).

120818 brest evian 5-133La Route de Quimper a donné de la voix pour cette première à Le Blé (JM Louarn)

Dans la foulée, Mendy déborde et centre parfaitement pour Grougi, qui, surpris, n’a pas le temps d’armer sa frappe (10e). Khalifa, encore lui, pose décidément de gros problèmes et sur un ballon perdu par Grougi, il déclenche une frappe à la trajectoire flottante heureusement repoussée par Thébaux (18e).Il faut attendre plus de vingt minutes de jeu pour voir une occasion construite digne de ce nom côté breton : Grougi oriente sur Dernis qui remet instantanément à Benschop. Le Néérlandais réussit une belle talonnade pour le meilleur buteur brestois de la saison passée mais il ouvre trop son pied alors qu’il était seul face à Laquait (26e).

120818 brest evian 10-138Charlinson Benschop a été difficile à marquer pour les Savoyards  (JM Louarn)

A l’approche du repos, c’est Lorenzi, un peu par surprise, qui déclenche une frappe au contact de Dja Djédjé, elle finit sa course dans le petit filet du portier savoyard (34e). Evian TG finit plus difficilement la mi-temps et un ballon perdu profite à Benschop qui voit sa frappe repoussée puis c’est au tour de Grougi qui, lui, manque le cadre (38e). En deuxième période, après un retourné au-dessus des buts visiteurs (47e), Benschop se montre et perfore la défense savoyarde en résistant au retour d’Angoula mais Laquait repousse (52e).

120818 brest evian 13-141Eden Ben Basat félicite Paul Baysse suite à son but (JM Louarn)

Malheureusement, la mi-temps ne reste pas sur ce rythme et il faut attendre l’entrée du dernier quart d’heure pour voir Chafni inquiéter le goal adverse d’une belle frappe (75e). Une claquette pour repousser le danger puis un arrêt des poings sur un coup-franc de Grougi (82e). Evian est en souffrance face au siège mené par les Brestois.

Celui-ci finit par payer sur un coup-franc de Grougi : Tié-Bi renvoie le ballon devant ses buts pour le plus grand bonheur de Baysse qui smashe une superbe tête dans la lucarne de Laquait qui ne peut strictement rien (90+1). Brest s’impose difficilement mais c’est un succès amplement mérité.

{igallery id=974|cid=10|pid=1|type=category|children=0|showmenu=0|tags=|limit=0}

Vous pourriez aussi aimer