Foot 29
Là où commence le football

Marre des bulles !

Sept défaites en sept déplacements, stop ! Brest doit ramener au moins un point de Delaune pour espérer ne plus être la pire équipe d’Europe loin de ses bases. Ahmed Kantari pourra finalement tenir dans sa place dans un groupe qui est le même que celui qui a vaincu Bastia (3-0).

120901 brest troyesBen Basat, qui sera suspendu contre l’OM, compte bien briller ce soir à Delaune  (JM Louarn)

Reims-Brest, pour ceux qui suivaient le club en National, cette affiche veut dire beaucoup (et pour la fameuse affaire Brou Apanga en L2 qui fait toujours le délice d’un certain animateur radio aussi). Les deux clubs sont montés ensemble en L2 en 2004 (avec Dijon) au terme d’un très long mano à mano. Ce soir, le promu rémois reçoit des Brestois qui jouent leur troisième saison consécutive dans l’élite. Si tout se passe bien à Le Blé avec cinq victoires et un nul, les déplacements sont un gros problème avec une bulle en sept voyages. Ce soir, Brest doit stopper cette série peu enviable chez des Rémois, qui après un excellent début de saison, sont rentrés dans le rang. Défait (3-0) à Lyon, le Stade de Reims compte aussi pour cette rencontre pour se relancer. Le groupe d’Hubert Fournier ne subit qu’un changement avec la sortie de Ramaré au profit de Glombard alors que Landry Chauvin conserve un groupe identique malgré l’alerte émise par Kantari sur l’état de sa cuisse.

 


Ce soir à 20h à Auguste Delaune

Arbitre : Mikaël Lesage

Reims : Agassa, Liébus – Mandi, Souaré, Tacalfred, Weber, Glombard, Signorino – Krychowiak, Ca, Devaux, Ghisolfi, Diego, F. Ayité, Fortes – Ghilas, Toudic, Fauvergue

Brest : Thébaux, Hartock – Lorenzi, Mendy, Baysse, Traoré, Martial, Kantari – Licka, Chafni, Grougi, Dernis, Lesoimier, Sissoko – Ayité, Benschop, Touré, Ben Basat.

Vous pourriez aussi aimer