Saint-Renan peut en être fier

Saint-Renan n’a cédé que d’un but face aux professionnels nantais. Dalphin Bassompa et les siens n’ont craqué qu’à la 87ème minute sur un coup-franc cafouillé de Trébel. Les Canaris ont eu très peur, les Renanais peuvent savourer.

Les Renanais ont livré une superbe prestation (JM Louarn)
Les Renanais ont livré une superbe prestation (JM Louarn)

En ce début de match, Saint-Renan cause des frayeurs aux professionnels, c’est tout d’abord Kerzil qui se présente seul face à Zelazny mais le portier nantais remporte son duel, bien aidé par Djilobodji (8e). Les Renanais n’ont pas froid aux yeux à l’image de Conq qui déborde côté gauche et centre au second pour Jaouen qui se jette pour reprendre. Il s’en faut de peu pour que Saint-Renan n’ouvre la marque mais Zelazny repousse comme il peut (15e).

La superbe occasion de Jaouen (JM Louarn)
La superbe occasion de Jaouen (JM Louarn)

Nantes réplique avec fracas, la frappe puissante de Djilobodji, étant renvoyée par-dessus la barre par Bassompa (24e). Le FCN maintient la pression et, sur un corner de Trabelsi, Gakpé, oublié au second poteau, se retourne et frappe à côté (26e). C’est encore Djilobodji qui se fait remarquer au prix d’une frappe très violente sur la barre (27e). Les hommes de Der Zakarian ont une dernière opportunité avant la pause : Trabelsi centre pour Gakpé qui se jette mais Bassompa veille et intercepte avec courage (42e).Saint-Renan peut souffler et atteindre la pause sur un score nul et vierge ce qui est déjà une superbe performance.

Kerzil et les Renanais ont pu compter sur un gros soutien populaire (JM Louarn)
Kerzil et les Renanais ont pu compter sur un gros soutien populaire (JM Louarn)

A la reprise, Der Zakarian sent qu’il est important d’apporter du neuf en attaque et fait entrer Pancrate qui se fait remarquer rapidement en faisant une tête juste au-dessus des buts de Bassompa sur un corner de Trébel (51e). Saint-Renan tient la marée et c’est encore Djilobodji qui doit se porter aux avant-postes pour créer le danger mais sa frappe est maîtrisée par Bassompa (75e).

Les Finistériens peuvent avoir le sourire, ils ont vécu une superbe soirée (JM Louarn)
Mann consolé par Bonthonnou (JM Louarn)

Peu de temps après, un coup-franc lointain est capté avec assurance par Zelazni devant Sakho (76e). Malheureusement, à force de concéder des coup-francs, Saint-Renan en encaisse un fatal grâce à la patte de Trébel qui contraint Mann et la défense bretonne à trop jouer sur le reculoir et ainsi offrir une trajectoire illisible à Bassompa qui ne peut pas empêcher le ballon d’aller mourir dans son petit filet (87e). Diony aura une superbe occasion de doubler la mise mais baffouillera complètement son action, seul face au portier de Saint-Renan (90e). Nantes est qualifié mais c’est bien Saint-Renan qui mérite tous les honneurs !

Les Finistériens peuvent avoir le sourire, ils ont vécu une superbe soirée (JM Louarn)
Les Finistériens peuvent avoir le sourire, ils ont vécu une superbe soirée (JM Louarn)
La haie d'honneur des Nantais devant Mann et Conq (JM Louarn)
La haie d’honneur des Nantais devant Mann et Conq (JM Louarn)

5765 spectateurs
Arbitre : M. Dos Santos
But : Mann (87e csc) pour Nanntes
Avertissements :
Conq (21è), Gélébart (89è) à Saint-Renan
Touré (19è, Alhadur (64è) à Nantes
SAINT RENAN : Bassompa – Essola, Gélébart, Bonthonnou (Mann 72è), Le Goff – Le Franc (cap.), De Freitas – Conq, Alazet (Sakho 64è puis Menguy 87è), Jaouen – Kerzil.
NANTES : Zelazny – Alhadur, Madouni (cap.), Djilobodji, Alioui – Touré, Trébel – Niane, Lee, Trabelsi (Diony 83è) – Gakpé (Pancrate 46è).

Vous pourriez aussi aimer