Le point de rupture?

Le Stade Brestois a vécu une soirée cauchemardesque. C’est bien plus qu’une défaite. La troisième consécutive et la cinquième de rang à Le Blé ! Pas de révolte, pas de repères, un public qui en a ras le bol ! Avec le départ de Ben Basat, la cocote-minute brestoise est sur le point d’exploser.

130202 brest nice 1Bruno Grougi a manqué son occasion, c’est le désespoir  (JM Louarn)

Le scénario de ce match n’a que peu d’intérêt. Déjà couru et surtout craint par les supporters brestois. Dès le départ de Ben Basat connu (qui était de toute façon suspendu pour cette réception de Nice), on savait qu’un nouvel échec à Le Blé aurait très dfficile à avaler pour les supporters. Ce cinquième revers à la maison est bien au rendez-vous. Initité par un vieil ami, Pentecôte, qui aime tant taquiner Brest sur la pelouse. Il a permis d’amener le corner qui s’est terminé en coup de flipper avec Martial comme victime et Pejčinović en grand gagnant. 

 130202 brest nice 2

Brest ne s’en relèvera pas, mais Brest a-t-il démarré le match debout? Réunis en cercle pour montrer leur motivation avant de démarrer la deuxième mi-temps : les joueurs brestois se font cueillir en 15 secondes ! Le temps pour Bauthéac, Pentecôte et Meriem de se jouer de Mendy, transparent, et de Kantari, en retard. Le malheureux Ferradj arrivant en catastrophe pour dégager dans es propres filets. Il reste toute une mi-temps à souffrir ou plus exactement à se poser des questions puisque l’on sait ce score de 0-2 imuable, du moins dans la colonne des buts locaux.

130202 brest nice 3

La plus brûlante des questions d’abord : pourquoi se priver de son meilleur buteur à quelques heures de la clôture du mercato. Il n’y avait pas de clause, Brest avait la main sur ce dossier. Pourquoi laisser partir ce joueur pour un million d’euros? Un million d’euro, n’est-ce pas l’écart de dotations de droits TV entre un 12eme et un 14eme? Ben Basat aurait boudé? On en doute et s’il l’avait fait, pendant combien de temps? Deux semaines? Le temps de se rendre compte que son intérêt personnel était aussi de briller dans un club qui ne le prolongera pas sinon, son rêve de grand club d’Europe pouvait s’évanouir. Là, ce n’est même plus se tirer une balle dans le pied, c’est s’arracher une jambe et la jeter aux loups.

130202 brest nice

 

130202 brest nice 4

 

130202 brest nice 6

 

130202 brest nice 5

 

Pourquoi ces choix? Lejeune, brillant dans ses matchs n’a-t-il été engagé que pour remplacer Kantari durant trois matchs? Tout le monde louait son investissement et sa rapide intégration et il disparaît de but en blanc que ce soit en défense ou au milieu. Raspentino, dont on cherche toujours le poste, l’apport, lui a encore été titulaire et n’y arrive pas… Pourquoi sortir Chafni, son meneur de jeu, pour rentrer un milieu défensif (très méritant et appliqué par ailleurs le jeune André Auras) alors que même s’il a manqué beaucoup de passes, était le seul capable d’une étincelle? Pourquoi ne reconnaît-on plus Grougi?

130202 brest nice 8

Ce joueur qui avait une frappe de feu depuis trois ans semble avoir des jambes pétrifiées par la trouille de mal faire depuis l’entame de la saison ! Pourquoi Brest a perdu ses 5 derniers matchs à domicile? D’accord, il y a des adversaire d’un autre calibre mais de là à perdre systématiquement !  Pourquoi les supporters se désolidarisent de l’équipe dans une ambiance qu’on avait plus connue depuis le passage de Baticle à la tête de l’équipe? Des supporters ont sifflé, crié, demandé la démission de l’entraîneur mais, pire, d’autres ne sont pas venus au stade. Usés de connaître le scénario à l’avance et qui ont mal aux tripes de le voir se répéter?

130202 brest nice 7
Cela fait beaucoup de questions, mais une autre s’ajoutera inévitablement : Est-ce que l’on peut continuer ainsi?

Vous pourriez aussi aimer