Brest continue de couler

Encore ! Quatrième défaite de rang en L1 pour le Stade Brestois ce soir à Valenciennes (2-1) ! Le bateau prend l’eau de toutes parts depuis deux mois. On peut se demander s’il y a encore un capitaine sur ce navire qui s’approche dangeureusement de récifs tranchants.

121201 brest omBenschop, esseulé, a manqué de réussite en trouvant un poteau  (JM Louarn)

Encore une fois le début de match des Brestois est catastrophique. Dès la 11ème minute, Dossevi reprend une frappe de Nguette repoussée par Thébaux pour ouvrir la marque. Brest est totalement dominé dans ce début de rencontre et cède encore sur une frappe lointaine de Mater que Thébaux juge mal (45e). Avant de démarrer la deuxième mi-temps, Brest a déjà deux buts de retard.

La révolte finistérienne se révèlera insuffisante. Pourtant, après un service de Sissoko, Benschop  a une énorme occasion mais c’est le poteau qui sauve Penneteau (57e). Après une percée de Mendy, Chafni se voit justement refuser un but sur hors-jeu (80e), Raspentino, lui, est bien lancé par Gueye et se joue du portier de Valenciennes (90+1). Malheureusement, c’est trop tard ! Brest n’a pas laissé filer le match, et c’est peut-être ça le plus inquiétant avec les lacunes défensives et offensives étalées ce soir.

Quatre défaites consécutives, sept défaites sur les dix dernières rencontres, aucun club du championnat n’a accumulé autant de défaites ces deux derniers mois. La situation est grave avec une impuissance criante qui se dégage des derniers matchs depuis le départ de Ben Basat. Surtout, Brest n’a plus que deux points d’avance sur la zone rouge ou un seul, si d’aventure, Evian ne perdait pas contre Marseille demain.

Vous pourriez aussi aimer