Foot 29
Là où commence le football

Divine surprise !

Le déclic? Depuis un mois, Brest traînait sa misère en L1. Cet après-midi à Bordeaux, les joueurs se sont fait plaisir et ont enfin lâché les chevaux. Avec le retour d’un Licka pas étranger à la belle performance bretonne, Brest s’est adjugé la victoire face à des Bordelais sans imagination. Landry Chauvin n’a pas fait que sanctionner cette semaine, le travail a porté ses fruits, Brest revit.

130224 bordeaux brestLa joie des Brestois après l’ouverture du score de Licka   (www.fifa.com)

Les résultats de samedi, tous favorables, on espérait secrètement un résultat positif des Brestois cet après-midi à Chaban-Delmas. Dans la presse, Bruno Grougi avait affirmé qu’il sentait un vent de renouveau dans le vestiaire brestois. Un vent matérialisé par l’affirmation de Landry Chauvin qui a su trancher et imposer ses choix. Et si c’était ça le choc psychologique attendu?

Les premières minutes face à Bordeaux vont dans ce sens. Après des attaques avortées côté aquitain un joli mouvement brestois, démarré par Chafni et conclu par Licka qui bénéficie de la belle feinte d’Ayité, fait mouche grâce à la complicité involontaire de Trémoulinas qui dévie le ballon hors-de-portée de Carasso (19e).

Bordeaux ne réagit pas vraiment. Toutefois, Faubert est surpris sur un ballon qui lui retombe dans les pieds en pleine surface et il ne peut mettre assez de force dans une frappe que dégage Licka (35e). Six minutes après, c’est la plus grosse occasion pour les Girondins, mais, Obraniak, esseulé au second poteau n’arrive pas à prendre à défaut Thébaux qui avait bien fermé l’angle (41e).

Après le repos, les Bordelais n’arrivent pas à passer la vitesse supérieure malgré une emprise sur le ballon pendant 15 minutes. L’étau se desserre, Brest gère sans trop se mettre en danger et, sur un contre, Touré s’échappe côté droit, repique à toute vitesse dans la surface de réparation girondine et entre en contact avec Sané, qui, s’il n’a pas effectué de mouvement vers l’attaquant brestois, l’empêche au moins d’avancer de par son placement. Le penalty est transformé par Kantari qui prend Carasso à contre-pied (76e). Brest s’impose à Bordeaux, une belle habitude qui permet aux Finistériens de prendre cinq points d’avance sur la zone rouge. Avec un match complet, le SB29 semble d’être enfin offert un match référence.

Vous pourriez aussi aimer