Qui évitera le ridicule?

Brest pathétique, Rennes ridicule, c’est un bien triste derby breton qui se présente ce soir. Celui-ci pourrait même prendre une tournure dramatique pour les Brestois. Si les Finistériens ne gagnent pas, c’est la L2 assurée.

130426 brest rennesLesoimier est l’un des espoirs brestois pour tenter de déstabiliser une défense (JM Louarn)

Fierté régionale, c’est ce qu’on dit pour un derby. Régionale, OK, mais fierté, là, les pauvres supporters brestois et rennais ne doivent plus savoir ce que c’est tant ils ont subi des humiliations cette année. Positionnés sur le même curseur de six défaites consécutives (en incluant la finale de la Coupe de la Ligue pour Rennes), les deux clubs bretons sont les plus mauvais élèves de L1 en 2013. Avec son directeur sportif promu entraîneur pour sauver le bateau, Brest est dans une situation catastophique au classement alors que Rennes, qui changera d’entraîneur en fin de saison, n’a au moins pas ce danger derrière sa tête. Heureusement d’ailleurs, vu le budget du club rouge et noir. Ce soir, on se demande qui pourra amorcer une ébauche de réconciliation avec ses supporters. Pour Brest, c’est une question de survie.

Ce soir à 20h à Le Blé

Arbitre : Lionel Jaffredo

Le groupe brestois : Thébaux, Hartock – Coulibaly, Traoré, Kantari, Ferradj, Martial – Licka, Sissoko, Auras, Lesoimier, Grougi, Khaled, Julien – Benschop, Ba, Raspentino, Touré.

Le groupe rennais : Costil et A. Diallo – Boye, Mensah, Foulquier, Mavinga, Moreira – A. Diarra, S. Diallo, Uzoenyi, Doucouré, Makoun, N’Gando, Féret, Konradsen, Pajot – F. Diarra, Montaño, Pitroipa.

Vous pourriez aussi aimer