Foot 29
Là où commence le football

Qui est Brest?

A la veille de se rendre à Châteauroux pour la première journée de L2, on ne sait toujours pas dans quelle catégorie ranger le Stade Brestois. Brest est-il un favori avec son statut d’ex-L1 ou alors une simple formation de L2 compte-tenu des énormes secousses subies à la pointe Finistère il y a encore trois mois? Premiers éléments de réponse demain à 20h sur la surface favorite d’Alex Dupont à Châteauroux.

En L1, c’était facile avant de débuter le championnat, Brest visait le maintien. Il n’y avait pas le choix. Cette année, compte-tenu de l’absence de réel gros bras comme pouvaient l’être Nantes et Monaco la saison passée, Brest peut-il figurer dans les ambitieux? En tout cas, le nouveau président brestois Yvon Kermarec espère un « top 5 », ou comment viser la montée sans se mettre trop de pression.

Alex Dupont n'a pas une mission aisée pour son retour avec beaucoup d'incertitudes autour de certains éléments
Alex Dupont n’a pas une mission aisée pour avec beaucoup d’incertitudes autour de certains éléments

Pour l’heure, Brest se pose de toute façon trop de questions pour savoir quelle est sa place dans son nouveau championnat. Trop de questions autour des Makonda, Khaled et Soumah auxquels Alex Dupont n’a pas fait mystère de leur avenir limité à la pointe Finistère. Pour les jeunes Julien et Auras non-plus d’ailleurs. Thimothée Dieng est un peu mieux loti, il est d’ailleurs appelé à prendre la place de Martial dès demain dans le Berry.

Johan Martial a déclaré forfait au dernier moment ce matin pour le déplacement à Châteauroux
Johan Martial a déclaré forfait au dernier moment ce matin pour le déplacement à Châteauroux

Un autre motif de tracas pour le coach brestois. Le défenseur formé à Bastia n’a pas progressé depuis le départ de Dupont, il semble même s’enferrer dans les mêmes erreurs qui conduisent le technicien brestois et son staff à se poser de plus en plus de questions autour de la réelle motivation de Martial à évoluer en L2. Enfin Bernard Mendy restera-t-il à Brest aussi? L’intéressé n’est pas effrayé à l’idée de lutter en L2 et le courant est bien passé avec le nouvel entraîneur mais une proposition de L1 voire de son club formateur caennais pourraient chambouler pas mal de choses. Voilà deux joueurs qu’Alex Dupont souhaite garder mais l’entraîneur brestois doit aussi faire face à l’énigme Alphonse. Blessé pendant l’intégralité de la saison passée au talon d’Achille, il  a repris en juin et s’est fait mal au genou.

Lesoimier restera brestois à moins d'une offre concrète de L1
Benoît Lesoimier restera brestois à moins d’une offre concrète de L1

C’est un peu plus clair du côté de Lesoimier, malgré la drague du RC Lens, le milieu offensif stadiste ne devrait pas bouger pour un autre club de L2. Encore une fois, si un club de L1 se manifeste, Brest ne pourra lutter. Heureusement, il y a de bonnes nouvelles cet été avec le nouveau prêt de Florian Lejeune, les arrivées des jeunes prometteurs Perez et Pandor. Nicolas Verdier est aussi arrivé pour densifier un compartiment offensif encore insuffisamment garni.

brest_boulogne_18
Dominique Pandor peut-il être une des révélations de L2?

L’arrivée de Ramaré devrait permettre de combler le manque de l’an passé avec l’apport d’un milieu relayeur. L’effectif ne devrait pas donner trop de frayeurs pour le maintien mais pour viser plus haut, les Finistériens ont besoin de renforts de qualité. Wilfried Moimbé rentre dans cette catégorie.

Demain, c’est tout de même un brusque retour à la dure réalité de la Ligue 2 qui attend le Stade Brestois quand on se souvient que le dernier déplacement officiel était dans un Parc des Princes qui fêtait le titre de champion de France des hommes de Carlo Ancelotti et la retraite de David Beckham. Sur le synthétique de Châteauroux, pas de Spice Boy mais des souvenirs entre deux équipes qui se sont rencontrées tellement de fois.

La déception des joueurs de Châteauroux alors que Le Blé chavire de bonheur
La déception des joueurs de Châteauroux alors que Le Blé chavire de bonheur

La dernière venue des Berrichons correspond même à un excellent souvenir avec le but de Cédric Fabien à la toute dernière seconde de jeu après l’égalisation arrachée par Poyet (2-1). Une victoire qui avait lancé Brest inexorablement vers la L1.

Cédric Fabien fêté par ses partenaires, l'image parait tellement lointaine
Cédric Fabien fêté par ses partenaires, l’image parait tellement lointaine

Peut-on oser croire à un renouvellement de l’histoire? Brest doit nous montrer qui il est demain soir. Les déceptions ont été tellement nombreuses l’an passé qu’un simple point arraché par une équipe soudée redonnerait le sourire aux supporters brestois.

Vendredi à 20h au Stade Gaston-Petit

Arbitre : William Lavis

Le groupe castelroussin : Gardiens : Bonnefoi, Millieras, Bain, Fournier, Obiang, Nestor, Dudouit, De Freitas, Ramos, Guerriero, Tainmont, Kinkela, Tait, Bourgeois, Rivas, Dupuis

Le groupe brestois : Thébaux, Hartock – Coulibaly, Lejeune, Makonda, Ferradj, Dieng – Pandor, Perez, Ramaré, Guidileye, Lesoimier, Dernis, Grougi – Ayité, Verdier. Entraîneur : A. Dupont.

Vous pourriez aussi aimer