Foot 29
Là où commence le football

Pire qu’une défaite…

brest_metz

Brest a encore perdu ce soir. Face à Metz (0-3), les Finistériens enregistrent un quatrième revers cette saison et le troisième lors des quatre derniers matchs ! Pourtant ce sont pas les chiffres qui sont le plus inquiétants mais l’état d’esprit. Certains joueurs ont dédaigné ce match et ont plombé une équipe qui désormais doit regarder derrière elle au classement.

Rapidement, Brest est pris à défaut sur un coup-franc de Kévin Lejeune. Tout le monde regarde Fauvergue faire sa tête : Thébaux manque sa sortie puis reste inactif alors que Choplin conclut avec l’aide la transversale (13e).

Brest a vraiment joué à l'envers ce soir
Brest a vraiment joué à l’envers ce soir

Brest est sans vie, le pauvre Verdier devant essaie de créer quelques chose mais il est bien seul. Pandor après une prestation insignifiante, doit laisser sa place à Lesoimier qui vient tout juste de reprendre après sa blessure (36e). Juste avant le repos, Falette déséquilibre de manière incontestable Sakho. Lejeune prend Thébaux à contre-pied et donne deux buts d’avance au promu messin (45+2).

La faute de Falette sur Sako
La faute de Falette sur Sakho qui donne le penalty à Metz
brest_metz_22
Lejeune prend Thébaux à contre-pied

Le Stade Brestois aura une vague réaction en début de seconde période mais là encore, seul Verdier pèse réellement sur les débats. Sa frappe est repoussée par Carasso (60e). La soirée vire à la catastrophe en l’espace de deux minutes : Après une talonnade invraisemblable de Ferradj sur le côté droit, Lejeune se jette pour tacler un centre et prend de cours le portier brestois (76e). Ensuite, Grougi voit un nouveau ballon lui passer sous le nez et commet un vilain tacle sur Ndoye (78e). Le rouge est inévitable.

Bruno Grougi s'est fait logiquement expulser
Bruno Grougi s’est fait logiquement expulser
brest_metz_35
Le capitaine brestois sort du terrain la tête basse

Brest cède lourdement à domicile face à Metz (0-3) et s’enfonce dans la seconde partie du classement. 13èmes à huit points du podium, les joueurs d’Alex Dupont sont désormais relégués dans la seconde zone du classement. En conférence de presse, Alex Dupont se contentera de dire sa honte face à la prestation de ses joueurs. C’est indéniable, cette prestation était en-dessous de tout et le prochain voyage au Havre suivi de la réception de Troyes n’incitent aucunement à l’optimisme.

Verdier s'est donné à 100%, tous ne peuvent pas en dire autant
Verdier s’est donné à 100%, tous ne peuvent pas en dire autant
Vous pourriez aussi aimer