A Caen avec quel état d’esprit?

brest_nimes_26

Pour le dernier match de l’année civile 2013 avant la trêve, le Stade Brestois se déplace sur la pelouse de Caen. Les deux anciens pensionnaires de L1 ont des situations bien différentes puisqu’alors que Caen n’a que trois points de retard sur le trio de tête, Brest n’a que deux points d’avance sur une zone rouge dans laquelle il peut plonger en cas d’un (improbable) scénario catastrophe.

Le match nul arraché contre Nîmes (1-1) sur un cadeau de Merville est loin d’avoir rassuré. Brest n’a toujours pas montré le visage d’une équipe qui doit se sauver. Vendredi soir, un scénario catastrophe est possible : en cas de défaite et de victoires conjuguées de Châteauroux et Nîmes (si Nîmes arrive à remonter les deux buts de retard à la différence de but pour l’instant favorable aux Bretons), Brest sera relégable. Ça fait beaucoup de conditions mais Brest a tellement de chance depuis le début de saison qu’il faut envisager tous les scénarios possibles.

Par rapport à la semaine passée, Alex Dupont récupère Coulibaly. C’est Mendy qui fait les frais du rétablissement du défenseur brestois. Côté caennais,  Pierre, Montaroup et Nangis sont suspendus alors Saad, Mbone et surtout l’ancien brestois Romain Poyet effectuent leur retour dans le groupe de Patrice Garande. Brest va essayer de tenir au maximum dans un 4-4-2 annoncé qui va devoir endiguer les assauts normands. S’il n’y a pas plus d’envie et de justesse que face à Nîmes, ça risque d’être compliqué. Les Brestois peuvent-ils se réveiller?

[info]Vendredi à 20h au stade d’Ornano

Arbitre : Florent Batta

Le groupe caennais : Perquis, Bosmel, Calvé, Wague, Saad, Appiah, Mbone, Raineau, Agouazi, Seube, Lemar, Autret, Kante, Fajr, Duhamel, Koita, Poyet.

Le groupe brestois : Thébaux, Hartock – Moimbé, Falette, Lejeune, Chardonnet, Coulibaly, Traoré – Perez, Lesoimier, Ramaré, Grougi, Dernis – Verdier, Ayité, Alphonse.[/info]

Vous pourriez aussi aimer