Foot 29
Là où commence le football

Deux points de perdus !

Si le nul ramené de Sochaux (0-0) était une belle affaire, celui récolté de chez la lanterne rouge castelroussine (1-1) ne peut pas satisfaire le Stade Brestois qui ne ramène pas un point mais en laisse deux dans l’Indre. Le verre est cette fois à moitié vide.

Pour débuter ce match à Châteauroux, Alex Dupont se complique l’existence en se privant de l’apport de Bruno Grougi et en titularisant Cheick Doumbia, qui, pour l’heure, ne peut avoir un rendement suffisant dans l’entrejeu en L2, surtout à ce poste de milieu excentré qui n’est pas le sien. Malgré ça, Brest part bien grâce à une remise d’Alphonse convertie par Samassa (15e). Un avantage qui ne dure que cinq minutes car Chamed trouve Thil, absolument seul dans la surface brestoise. L’ancien dijonnais croise une tête hors-de-portée de Thébaux (20e). Un tir de Belaud juste à côté (32e) et une frappe de Samassa détournée par Bonnefoi (45+2) n’y change rien, les deux équipes s’en retournent dos à dos au repos.

Bruno Grougi fait son entrée en deuxième mi-temps et Brest se trouve même en supériorité numérique quand Fekhi est expulsé (63e). Les Finistériens dominent largement les débats mais n’arrivent pas à trouver leurs attaquants et quand ils y parviennent comme sur cette tête de Laborde, c’est le portier de Châteauroux qui fait l’exploit (90e). La Berrichonne se bat bec et ongle pour préserver le nul et y parvient face à des Brestois qui manquent toujours cruellement de force de décision sur le plan offensif. En une semaine, Brest a perdu trois places, les écarts sont faibles mais c’est significatif du manque à gagner de cette soirée dans le Centre.

Vous pourriez aussi aimer