Brest s’impose avec autorité contre le Gazélec Ajaccio

Brest a tapé fort sur le Gazélec Ajaccio, la surprise de ce début de saison de Ligue 2. Les Finistériens s’imposent (3-0) et reprennent place sur le podium en dépassant leur adversaire du soir. Une belle soirée marquée par deux premières pour Laborde et Belghazouani.

brest_gazajaccio_3

L’entame de match des Brestois est prometteuse avec un ballon subtil délivré par Alphonse vers Laborde. L’attaquant brestois trompe le portier ajaccien mais pas Andreu qui renvoie la balle depuis sa ligne de but (2e). Trois minutes après, l’attaquant prêté par Bordeaux joue mal le coup en voulant se mettre sur son pied gauche. Sa manœuvre prend trop de temps et son tir est contré par un défenseur corse (5e).

brest_gazajaccio_4

brest_gazajaccio_5

Le promu se montre ensuite plus entreprenant et porte le ballon. Une légère domination qui oblige Thébaux à se montrer attentif sur un centre de Ducourtioux (13e). Les Finistériens reprennent l’ascendant mais les actions manquent de précision comme ce centre de Belaud qui ne trouve pas preneur (27e).

brest_gazajaccio_8

La meilleure opportunité est sur un centre de Makonda : le ballon revient sur Belaud au second poteau qui frappe, Laborde, sur la trajectoire, dévie et ça frôle les buts de Maury (28e).

Juste avant le repos, Nicolas Verdier est victime d’un véritable attentat de la part de Filippi qui lui laboure le tibia.

brest_gazajaccio_faute

brest_gazajaccio_10

L’arbitre sort un jaune bien timide dans un premier temps et se ravise face à l’ampleur de la blessure de l’attaquant brestois : c’est évidemment le rouge direct (41e). Heureusement, les nouvelles sont rassurantes pour Verdier avec tout de même une plaie qui a nécessité 14 points de suture !

brest_gazajaccio_14

brest_gazajaccio_15

Après le repos, Belghazouani, qui a dû remplacer Nicolas Verdier, centre fort devant le but corse. Un jeu de ricochets profite à Grougi qui dévie le ballon hors-de-portée de Maury et ouvre la marque (49e).

brest_gazajaccio_18

Peu de temps après, Laborde joue très bien le coup en mettant à profit une erreur de Fall pour récupérer le ballon et réaliser le break en débloquant son compteur personnel (57e) !

brest_gazajaccio_20

brest_gazajaccio_21

Bruno Grougi passe tout près du doublé sur un coup-franc idéalement placé (70e) mais les Finistériens dominent complètement les débats depuis le début de la deuxième période.

brest_gazajaccio_25

Ismaël Traoré passe tout près de marquer son but mais il n’arrive pas à profiter des erreurs de la défense ajacienne en frappant largement au-dessus (86e). C’est Belghazouani qui s’offre aussi une première en tirant profit d’une approximation de Youga pour réussir à tromper Maury d’une frappe sèche au premier poteau (87e).

brest_gazajaccio_27

brest_gazajaccio_29

Belghazouani marche sur l’eau en cette fin de match : il réussit un splendide ciseau que le gardien ajaccien détourne (89e) et pour finir, l’ancien joueur de l’AC Ajaccio trouve le poteau (90+1) !

brest_gazajaccio_32

Il y avait déjà 3-0, Verdier n’est pas gravement touché, Brest grimpe sur la deuxième marche du podium : c’est ce qu’on appelle une belle soirée.

brest_gazajaccio_37


BREST – GAZELEC AJACCIO : 3-0
Spectateurs : 8.012.
Arbitre : M. Perreau Niel.
BUTS. Brest : Grougi (49’), Laborde (57’), Belghazouani (87’).
Avertissements. Brest : Falette (65’); Gazélec: Filippi (41’), Martinez (76’).
Expulsion. Gazélec : Filippi (41’).
BREST : Thébaux – Belaud, Traoré, Falette, Makonda – Laborde, Ramaré (cap.), Pérez, Grougi (Khaled, 77’) – Verdier (Belghazouani, 44’), Alphonse (Sea, 83’).
GAZELEC AJACCIO : Maury – Andreu, Filippi (cap.), Bréchet (Fall, 54’), Martinez (Rivieyran, 77’) – Ducourtioux, Youga, Fabre, Boujedra – Tshibumbu, Pujol (Poggi, 65’). Non entrés en jeu: Goda (g.), Mayi.

Vous pourriez aussi aimer