Foot 29
Là où commence le football

Brest arrache le nul contre Créteil

On s’attendait à un match compliqué contre Créteil, mais pas à ce point-là ! Aux fraises pendant une mi-temps, Brest s’est rebellé et a obtenu un nul (2-2) marqué du sceau de la rage de vaincre !

vabec_11

C’est un match particulier qu’ont offert les Brestois. Complètement hors-sujet durant le premier acte, les Bretons ont éprouvé les pires difficultés à casser la ligne de 4 milieux cristoliens autour de l’imposant N’Doye. Trop rarement, les mouvements ont été concluants comme ce service parfait de Ramaré pour Belghazouani qui réussit une jolie tête juste au-dessus des buts de Kerboriou (20e).

Laborde, pris dans la masse des défenseurs
Laborde, pris dans la masse des défenseurs

Avec une possession de la balle nettement en sa faveur, Brest est néanmoins incapable de trouver l’accélération pour déséquilibrer la défense de Créteil. Pire, sur un coup-franc aux 25M, Mahon de Monaghan voit sa première tentative renvoyée par le mur mais reprend instantanément et surprend Thébaux (36e).

brest_creteil_2

Mahon de Monaghan, sorte de Bochu avec particule, a fait mouche en deux temps
Mahon de Monaghan, sorte de Bochu avec particule, a fait mouche en deux temps

Certes Brest aurait pu bénéficier d’un penalty juste avant le repos quand Birama Touré se fait balancer dans la surface mais l’équipe n’arrive pas à se trouver.Alex Dupont procède alors à un retour tactique au 4-4-2. Il faudra plusieurs minutes pour en voir les effets même si c’était le meilleur choix possible mais la réussite colle aux pieds des Cristoliens à l’image du deuxième but des visiteurs : Brest se jette à l’attaque pour égaliser mais l’imposant N’Doye part en contre et renverse tout. Il sert finalement Essombé qui lui trouve Montaroup. La frappe est hors-de-portée de Thébaux et récompense un bijou de contre-attaque (58e).

Kerboriou rigole, pour le moment
Kerboriou rigole, pour le moment

On voit mal Brest revenir, et pourtant, Créteil a le tort de mettre beaucoup de coups, de faire l’anti-jeu, ce qui réveille le stade qui pousse son équipe : Verdier lance Laborde. L’attaquant prêté par Bordeaux trompe Kerboriou et relance le match (75e).

Le but de Laborde...
Le but de Laborde…
... et sa belle joie !
… et sa belle joie !

Finalement dans une ambiance électrique, Khaled se charge d’un coup franc aux 20M et réussit la frappe parfaite avec la complicité de la barre transversale (82e) !

brest_creteil_15 brest_creteil_16 brest_creteil_17 brest_creteil_18

Brest revient de très loin et aurait même pu remporter le match si Verdier n’avait pas manqué ses deux occasions, seul face à Kerboriou (89e) et sur un centre de Makonda (90e) ! Pas de quoi avoir de regrets tout de même tellement Brest revient de loin dans ce match !

Tout le monde a cru au but de la victoire sur cette action
Tout le monde a cru au but de la victoire sur cette action…
... Nicolas Verdier, le premier
… Nicolas Verdier, le premier

LES PHOTOS DU MATCH

LES PHOTOS DE DRAGO VABEC


Fiche technique

BREST – CRETEIL : 2-2
Mi-temps : 0-1.   7173 spectateurs. Arbitre : S.Palhies. Buts.– BREST : G.Laborde (74e), A.Khaled (82e)  – CRETEIL : Mahon de Monaghan (36e), Montaroup (58e)
Avertissements.– Brest : Moimbé (90+2) ; – Créteil :  Augusto (52e), Andriatsima (66e), Sangaré (68e), Kerboriou (75e)
BREST : Thébaux – G.Belaud, Is.Traoré, Falette, Moimbé – Bi.Touré (Verdier 46e) – Ramaré (cap), M.Pérez – Grougi (Makonda 65e) – Belghazouani (A.Khaled 65e), G.Laborde. Entraîneur : A.Dupont
CRETEIL : Kerboriou – Mahon de Monaghan, Diarrassouba, C.Diedhiou, Augusto – B.Sangaré (JM Lesage 68e), Ch.N’Doye, M.Lafon (cap), Montaroup – Andriatsima (Genest 83e), Essombé (H.Ilunga 90+2). Entraîneur : F.De Percin
Vous pourriez aussi aimer