Foot 29
Là où commence le football

Et si la porte de sortie de Touzghar était à Brest?

Si Lorient a finalement opté pour la venue de Gianni Bruno sous la forme d’un prêt plutôt que pour le transfert du Lensois Yoann Touzghar, le Tunisien pourrait bien débarquer en Bretagne quand même cet hiver. Un peu plus à l’Ouest à moins que le dossier Emiliano Sala ne bouge.

Dans une interview accordée à l’Equipe la semaine passée, Yoann Touzghar expliquait les raisons de son clash avec le RC Lens. Il ne mâchait pas ses mots à l’encontre d’Antoine Kombouaré qui lui aurait mis des bâtons dans les roues pour défendre les couleurs de sa sélection : « Il m’a dit clairement qu’il avait fait exprès de me boycotter pour que je n’aille pas à la CAN. Pour moi, c’est une grosse trahison. Ce ne sont pas les valeurs du club, ni les miennes. J’ai toujours été sincère avec tout le monde. Je n’admets pas ça. S’il avait eu l’honnêteté de me dire que ça lui posait problème que j’aille à la CAN, vu l’effectif réduit dont il dispose, qu’il m’avait demandé de discuter et de réfléchir pour essayer de trouver une solution, cela aurait été plus facile. J’aurais compris que le club était en danger. Et j’aurais essayé de l’aider. Là, je n’ai plus confiance. »

La confiance est vraiment rompue car le joueur n’est plus dans le groupe professionnel mais a passé toute la semaine en réserve sous les ordres de Sikora. L’ancien attaquant amiénois avait fait de Lorient « sa priorité ». Cette priorité envolée avec l’arrivée de Bruno chez les Merlus,  la situation se complique pour Touzghar, qui, auparavant, avait indiqué « J’ai deux options : ou je vais dans un autre club, ou je termine la saison en réserve. » Clair et net. Pourtant, aujourd’hui, dans la Voix du Nord, Antoine Kombouaré ne ferme pas tout à fait la porte à son joueur : « Aujourd’hui, Yoann ne veut pas porter les couleurs (de Lens), en tout cas c’est ce qu’il dit… Ce dossier est maintenant géré par Gervais Martel et Didier Roudet. On attend que ça se calme et qu’il revienne avec des résolutions plus… amicales. »

Néanmoins, alors qu’il faisait partie des présélectionnés tunisiens, Touzghar n’a pas été retenu pour la CAN sans qu’on sache si ce sont les manœuvres du coach lensois qui ont influencé le choix du sélectionneur des Aigles de Carthage. Le joueur va devoir faire un choix et Lens n’a pas vraiment besoin de ça. Cependant, compte-tenu de la santé financière des Artésiens, ceux-ci peuvent difficilement continuer à payer un professionnel pour jouer en réserve. Le souci pour lui, c’est qu’il est engagé jusqu’en 2016. Brest, de son côté, a-t-il les moyens de convaincre tout le monde?

Les dirigeants brestois sont très intéressés par son profil comme peut l’indiquer allez-brest, Michel Bucquet qui a gardé de nombreux contacts à Amiens, club dont Touzghar a porté les couleurs de 2010 à 2012 peut-il convaincre le Tunisien qui indiquait avoir plusieurs touches en L1 et L2 il y a quelques temps ? En tout cas, un autre dossier bouge en ce moment, c’est celui d’Emiliano Sala car , selon les infos de Canal +,les Bordelais ont fait une offre de deux millions d’euros pour s’attacher les services d’Isaac Kiese Thelin, le buteur suédois de 22 ans de Malmö.

Vous pourriez aussi aimer