Foot 29
Là où commence le football

Brest retrouve la confiance et le podium

Le Stade Brestois retrouve le sourire et s’impose contre le 19ème, Châteauroux (3-0). Un succès qui regonfle le moral des Brestois et surtout replace le SB29 à la deuxième place du championnat. Ça va mieux !

Sous un épais brouillard ce match des extrêmes entre le 2ème et le 19ème de Ligue 2 s’éclaire subitement et c’est Châteauroux qui allume la première mèche avec une frappe exceptionnelle de Tait détournée tout aussi magnifiquement par Thébaux (8e). La Berrichonne n’est pas payée, pire, dans la continuité, Pelé récupère la balle et part à 100 à l’heure. Il fait 50M balle au pied en s’appuyant sur Pérez puis lance Samassa. Le contre est parfait, l’attaquant brestois élimine Souchaud et croise sa frappe hors-de-portée des défenseurs revenus défendre sur leur ligne (9e). Brest reste le plus dangereux avec un coup-franc de Cuvillier dévié par Samassa sur Falette qui voit le poteau renvoyer sa déviation (32e).

Après un bon début de match, les Castelroussins peinent à exister et ont le malheur de perdre Jérôme Leroy, visiblement touché à la base du tibia (36e). Des escarmouches de Belaud (38e) et Laborde (40e) ainsi que des corners maintiennent le danger dans le camp berrichon qui craque une nouvelle fois juste avant le repos : les Bretons doublent la mise sur une inspiration de Laborde, il lance Birama Touré qui se joue de la sortie de Souchaud d’un ballon piqué (45+1). La seconde période ne permet pas de révolutionner un match plutôt brouillon. Les hommes de Cédric Daury n’ont pas les armes pour aller chatouiller une défense qui a longtemps été la plus hermétique de Ligue 2.

La belle joie d'Alexandre Cuvillier après son but
La belle joie d’Alexandre Cuvillier après son but

Quand un Castelroussin parvient à fendre la brume, en l’occurrence Nestor, ses partenaires ne sont pas au diapason (75e).  Côté finistérien, la copie n’est pas beaucoup plus brillante depuis le deuxième but. Fatigue ou raison tactique, Souchaud est bien tranquille et n’a longtemps même pas eu à se tracasser, car, comme Moimbé (58e) et Pelé (72e), c’est la précision qui fait défaut pour réussir l’avant-dernier geste. En fin de match, toutefois, la précision est bien présente pour Belaud qui réussit un centre parfait pour Cuvillier. Celui-ci s’offre un geste acrobatique pour conclure au second poteau une action où la défense berrichonne a brillé par son absence (86e). Le Stade Brestois, même brouillon, était trop fort pour Châteauroux.

Crédit photo : Olivier Stéphan / Sb29.com


6359 spectateurs
Arbitre : Hakim Ben El Hadj
Buts :
Ma.Samassa (9e), BI.Touré (45+1), A.Cuvillier (86e) pour Brest
Avertissements :
Ca (31e) et Garita (89e) pour Châteauroux
Brest : Thébaux (cap) – Belaud, Is.Traoré, Falette, Moimbé – Pérez, Bi.Touré – B.Pelé (Grougi 77e), Cuvillier, Laborde (G.Courtet 62e) – Ma.Samassa
Châteauroux : Souchaud – Nestor (cap), Hountondji Bain, F.Boyer – Ca, J.Leroy (Sakhi 36e) – Tait, Roudet, Nnomo (Thil 46e) – Garita
Vous pourriez aussi aimer