Foot 29
Là où commence le football

Il y a de quoi être inquiet

Les Brestois n’y arrivent toujours pas. Le nul poussif à Tours (1-1) s’est effectivement révélé un mauvais point comme celui obtenu samedi contre Laval (0-0). Brest n’avance plus et est désormais 5ème et voit la 2ème place s’éloigner à trois points. Le podium n’est toujours qu’à un point… pour le moment.

Falette et Traoré, rares joueurs à être exemplaires sur le terrain
Falette et Traoré, rares joueurs à être exemplaires sur le terrain

Le match contre Laval n’a été qu’une longue épreuve, de football approximatif et de spectacle anesthésiant. Alors oui, on pourra évoquer une frappe molle de Touré (50e), une tête de Traoré (73e) mais l’occasion la plus percutante est lavalloise avec une frappe puissante et lointaine de Polomat sur laquelle Thébaux doit se coucher (68e). En face Cappone n’a pas eu un seul arrêt délicat à effectuer.

Le triple changement brestois, ou constat d'échec par rapport au onze initial
Le triple changement brestois, ou constat d’échec par rapport au onze initial

Bryan Pelé aussi a fait un bien fou lors de son entrée en jeu. Pensez,-donc, un milieu offensif excentré qui court, qui demande des relais et qui centre bien, ça vous change un match. Il a été recruté pour ça mais visiblement, on a changé d’avis entre-temps à Brest, où l’on préfère s’entêter avec Belghazouani qui loupe à peu près tout ce qu’il entreprend.

Courtet, avec Adane, seuls au monde à la pointe de l'attaque brestoise
Courtet, avec Adnane, seuls au monde à la pointe de l’attaque brestoise

Au final, les Brestois se cachent derrière un match nul contre une équipe spécialiste du genre mais ce qui ne trompe personne c’est que les Finistériens sont incapables de bouger un seul adversaire depuis de longues semaines. Tours, Arles-Avignon, Laval, on ne peut pas dire que ce soit la crème de la L2, pourtant, ces formations ont pris des points à l’ancien deuxième de Ligue 2.

L'une des incompréhensions du match, Moimbé est devenu le tireur attitré
L’une des incompréhensions du match, Moimbé est devenu le tireur attitré

Le podium, d’ailleurs, risque fort d’être de l’histoire ancienne s’il n’y a pas un changement radical d’attitude des joueurs et du staff pour se rendre à Ajaccio. Sinon, la Corse pourrait bien être le cimetière des ambitions brestoises.

 

Vous pourriez aussi aimer