Foot 29
Là où commence le football

Brest plus que jamais dos au mur

Ça fait deux mois qu’on écrit la même chose. Cependant, cette fois, l’étau s’est resserré à un point que Brest ne peut pas se louper ce soir sous peine de dire adieu à tout rêve de montée. Face à Valenciennes, c’est trois ponts sinon, ça sera la fin des illusions.

Le match nul rapporté du Havre (1-1) n’a pas apaisé les énormes doutes brestois, bien au contraire. Le Stade Brestois navigue à vue depuis de trop longs mois et désormais, la deuxième place est quasiment devenue inaccessible avec les six points d’avance des Ajacciens. Reste cette troisième place détenue par les Angevins, trois points devant. Un bien maigre espoir compte-tenu de la dynamique finistérienne en 2015 cependant celui-ci existe bien et il est interdit aux Brestois de baisser les bras.
Alex Dupont a tenté de mettre les joueurs devant leurs responsabilités en insistant sur les lacunes criantes des derniers matchs en conférence d’après-match au Havre. Néanmoins, ce constat est le même depuis le mois de janvier. C’est l’ensemble des joueurs et du staff qui doivent se faire violence pour essayer de ne pas réaliser l’un des plus gros gâchis de l’histoire du club face à des Valenciennois toujours en quête de leur maintien. Messieurs, c’est à vous de jouer !


Ce soir à 20h à Le Blé
Arbitre : Alexandre Perreau-Niel
Le groupe brestois : Thébaux, Hartock – Traoré, Falette, Chardonnet, Belaud, Tritz – Touré, Pelé, Perez, Grougi, Cuvillier, Ramaré – Samassa, Adnane, Courtet, Alphonse.
Le groupe valenciennois : Charruau, Laquait – Abdelhamid, Coulibaly, Fulgini, Guihoata, Lala, Niakhaté – Camara, Enza-Yamissi, Kaboré, Tousart – Le Tallec, Ndao, Poepon, Slidja.
Vous pourriez aussi aimer