Foot 29
Là où commence le football

Brest, c’est la tristitude

Vous avez le choix. Soit une vidéo qui résume la soirée brestoise à Créteil, soit un compte-rendu sec des événements (ou les deux si vous êtes joueur).

Vous êtes sur de vouloir vraiment lire ça?

…..

….

…..

On l’a déjà lu plein de fois en plus…

…..

….

…..

C’est déprimant je vous jure

…..

….

…..

En plus, c’est Piquionne qui marque

…..

….

…..

Je vous aurai prévenu…

…..

….

…..

Ah au fait Troyes est en L1…

…..

….

…..

Les Brestois avaient ouvert la marque par Courtet, à la réception d’un centre de Tritz (10e) mais encore une fois, un but marqué dans le premier quart d’heure est dilapidé par les joueurs d’Alex Dupont. A cinq minutes de la pause, Diédhiou profite de l’apathie de la défense bretonne pour égaliser (40e). Brest tente de forcer la décision après le repos mais ça manque de percussion. Adnane, lui, n’a droit qu’à une entrée de cinq minutes mais durant ce laps de temps il réussit quand même à marquer. Un but refusé pour hors-jeu (88e), et, comme si c’était écrit, Brest s’écroule dans les arrêts de jeu : Andriatsima part en contre et lance Piquionne qui offre la victoire à Créteil (90+3). Le podium est encore à trois points car Angers a perdu à Troyes (2-1) mais Dijon, vainqueur d’Arles-Avignon (1-0) passe devant les Brestois et reviennent à hauteur du SCO… La semaine prochaine, c’est Brest – Dijon, des Dijonnais que les Brestois n’ont jamais battu à Le Blé en huit matchs de L1 et L2 mais le podium n’est qu’à trois points, mais…

Vous pourriez aussi aimer