Alexis Thébaux : « Le maire n’a pas très envie de nous aider »

Lundi soir, en sortant des vestiaires, Alexis Thébaux était l’un des éléments les plus marqués par ce nouvel échec (0-0) contre Dijon. Dans le Télégramme, il ne minimisait pas les responsabilités des joueurs mais n’a pu contenir le ras-le-bol partagé par l’ensemble des joueurs et éducateurs du club concernant les conditions d’entraînement et plus particulièrement Pen Helen qui est « juste indigne d’un club professionnel ». François Cuillandre, présent au match lundi soir, est aussi rappelé à ses promesses de campagnes précédentes concernant le Stade Francis Le Blé : « Le maire était là, donc j’en profite. Mais apparemment, il n’a pas très envie de nous aider. Alors on se débrouille tout seul ! »  Il est vrai que le stade brestois est très en retard que ce soit sur son centre d’entraînement et son stade. Aucun club ne peut s’installer dans l’élite sans ces éléments indispensables, c’est irréfutable. »Il y a encore du travail pour aller en haut. À tous points de vue. » conclut le portier brestois.

Vous pourriez aussi aimer