Foot 29
Là où commence le football

Le point sur le mercato brestois

Cet après-midi, le Stade Brestois a présenté sa huitième recrue, l’attaquant néérlandais Melvin Platje. L’horizon se dégage un peu dans un effectif qui attend encore du mouvement, mais surtout du côté des départs. En tout cas, l’équipe prend forme.

LA PORTE OUVERTE AUX JEUNES?

Sissoko, Larsonneur et Jacob
Sissoko, Larsonneur et Jacob sur le banc, bientôt sur le terrain?

Cette année, trois jeunes joueurs sont attendus dans l’effectif brestois. Si pour le gardien de but Gautier Larsonneur, il sera compliqué de trouver du temps de jeu entre Hartock et Thébaux, le jeune joueur de 1997 a néanmoins réussi à s’installer dans le groupe professionnel et représente une solution d’avenir. Corentin Jacob, de la même génération 97, accumule douze sélections en équipe de France mais doit encore apprendre et la concurrence sera rude dans un secteur où Brendan Chardonnet a dû s’exiler en National, du côté d’Épinal, histoire de pouvoir jouer une saison pleine et de revenir plus fort.

Baïssama Sankoh a rejoint le Stade Brestois sous la forme d'un prêt
Baïssama Sankoh a rejoint le Stade Brestois sous la forme d’un prêt

Jacob, le Milizacois va progresser au contact de Falette, Brillault, Sankoh et Lorenzi. Les places seront très chères avec cinq postulants pour deux places mais il peut aussi évoluer en milieu de terrain, c’est son poste de formation. De son côté, Ibrahima Sissoko a le même âge que ses camarades mais il est celui qui est susceptible de jouer le plus rapidement possible, sa puissance et son impact au milieu de terrain sont de sérieux atouts pour celui qui évoluait encore à Torcy il y a deux ans.

LA DÉFENSE OK, LE MILIEU PAS ENCORE

Avec cinq arrivées, la défense a été fortement remaniée à l’intersaison. Le départ de Traoré a été compensé par l’arrivée de Brillault et les départs de Moimbé et Tritz par les renforts de Jean-Alain Fanchone et Ali Keïta, deux latéraux qui évoluent à gauche. Ce côté de la défense est donc pourvu, à droite, Belaud pourra être supplée par Sankoh qui devrait avoir du mal à bouger le duo Falette-Brillault qui semble tomber sous le sens. Lorenzi est aussi présent en cas de besoin.

Jonas Pessalli a terminé son essai, le reverra-t-on sous le maillot brestois?

Le milieu de terrain est plus délicat car Brest y a perdu Birama Touré et Johann Ramaré. Si Eric Tié-Bi semble être le remplaçant naturel de l’ex-capitaine breton, le non-remplacement de Touré appelle sûrement à faire une croix sur le système avec une sentinelle devant la défense a moins que l’ancien évianais ne remplisse ce rôle. Logiquement, Tié-Bi devrait être associé à Pérez ou Grougi à la récupération avec Sissoko comme joueur supplémentaire. Dans l’animation, Pelé et Cuviller sont restés. Reste alors à trouver le milieu offensif qui pourrait apporter une touche technique, Grougi étant un peu isolé dans ce registre les années passées. Si le Brésilien Jonas-Henrique Pessalli était très mal parti après le premier amical contre Laval, l’ancien angevin a rectifié le tir en délivrant trois passes décisives contre Les Herbiers. On ne sait pas si ça sera suffisant pour déclencher une signature auprès des dirigeants brestois. Il faudra aussi voir la performance de Stipe Bačelić-Grgić qui disputera le dernier match de préparation face à Guingamp samedi. Formé à l’Hajduk Split, il évoluait l’an passé au Cercle Bruges en Belgique et est capable de faire la différence devant.

QUELLE CONFIGURATION POUR L’ATTAQUE ?

koubemba
Kévin Koubemba est arrivé en prêt de Lille, il doit apporter puissance et vitesse

Le Croate ne sera pas le seul joueur à l’essai lors de la rencontre amicale à Morlaix samedi, Aristide Bancé, un attaquant burkinabé de 31 ans (1m93) sera aussi observé. Cependant, le registre  de celui qui évoluait à Pavlodar (Kazakhstan), semble déjà occupé par Mamadou Samassa (dont un départ est toujours d’actualité) et surtout par Kévin Koubemba qui a été prêté par Lille. Aujourd’hui, le SB29 a annoncé la signature pour deux ans de Melvin Platje, un attaquant qui aime les petits espaces et adepte du 4-4-2, il peut toutefois se décaler sur le côté droit. Le Néérlandais est ambitieux car il a affiché un objectif de 14 buts. Il faudra qu’il se fasse une place entre Adnane et Alphonse. Le deuxième poste d’attaquant se disputera entre Koubemba, Samassa et Sea voire Bancé, si Brest se trouvait charmé par les performances du globe-trotteur. Six postulants pour deux postes, ça en fait du monde !

ENCORE UNE ARRIVÉE?

Selon nos informations, Axel Ngando fait toujours partie des pistes explorées par le Stade Brestois. Mis de côté par Rennes avant le stage en Allemagne, le joueur pourrait rallier Brest mais cette arrivée est certainement assujettie à un départ, celui de Chahir Belghazouani sur lequel Alex Dupont ne compte plus. Tout comme Mamadou Samassa, il fait partie des joueurs à qui on a largement ouvert la porte pour un départ. Cheik Doumbia n’entre pas dans les plans du coach brestois non-plus. Jason Ranneaud, dont l’essai à Bourg-en-Bresse n’a pas été concluant, est dans une situation similaire. Les dernières arrivées sur le front de l’attaque ont aussi compliqué la condition de William Sea qui se retrouve dans une situation encore plus complexe que l’année dernière. Bref, le plus gros est fait mais ça devrait encore bouger à Brest.

Vous pourriez aussi aimer