Foot 29
Là où commence le football

La rechute brestoise

Les Brestois devaient enfin enchaîner face à Valenciennes après leur succès à Créteil. Au lieu de ça, on a vu une bouillie de football qui a coûté aux Finistériens leur premier revers de leur saison à Le Blé. Et avec des productions du même acabit, ça ne sera pas la dernière.

Gilles Falch'un, meilleur entrepreneur de France 2015, le seul sourire de la soirée
Gilles Falch’un, meilleur entrepreneur de France 2015, le seul sourire de la soirée

Avant, d’affronter Valenciennes, le Stade Brestois se présentait dans une position inédite cette saison, nanti d’une victoire à l’extérieur et avec, donc, l’opportunité de démarrer une série. Mieux, les hommes d’Alex Dupont pensaient tenir un match référence.

brest_valenciennes_5

Finalement, la référence attendra car les Bretons n’ont jamais réussi à se montrer dangereux. En dehors de ce corner sur lequel Adnane réduit la marque dans les très longs arrêts de jeu (90+7), Damien Perquis, l’ancien portier brestois aurait pu se prélasser à la terrasse du Penalty bar derrière le stade, tant les Finistériens ont été incapables de mettre en danger les Valenciennois.

brest_valenciennes_6

Les Nordistes n’ont pas été flamboyants non-plus mais ont frappé vite et bien à l’image de Slidja qui, en deux sprints, a terrassé Brillault et toute la défense bretonne (33′ et 35′). Seulement, ce n’est pas au seul Brillault de récolter toutes les foudres suite à ce revers. Le milieu brestois, tant loué la semaine passée, a été un véritable gruyère et la paire Tié-Bi – Sankoh ne laisse apparaître aucune cohésion.

brest_valenciennes_10

Finalement, il a fallu toute la fougue de Saliou Ciss pour animer la fin de match. Victime d’un gros choc avec William Sea (73′), il s’est offert un sketch ridicule. Il a appelé la civière et lorsqu’il a vu que le deuxième jaune l’attendait dans la main de l’arbitre, il a bondi tel le paralytique miraculé, et, une fois le jaune brandi a tout envoyé valser, civière comprise.

brest_valenciennes_11

Enza-Yamissi et Abdelhamid ont évité les coups de leur coéquipier pour l’expédier dans le tunnel, aidé par le staff nordiste. Une scène minable, à l’image du match.

brest_valenciennes_13


BREST-VALENCIENNES : 1-2 (0-2)
7.303 spectateurs. Arbitre : M. Léonard.
BUTS. Brest : Adnane (90’+7); Valenciennes : Slidja (33′, 35′) Avertissements. Brest : ; Valenciennes : Ciss (3′, 74′), Baradji (40′), Enza Yamissi (66′).
Expulsion. Valenciennes : Ciss (74′).
STADE BRESTOIS : Hartock – Belaud, Brillault, Falette, A. Keita – Pelé (Sea, 62′), Tié Bi (Grougi, 80′), Sankoh, Battocchio – Adnane, Joseph-Monrose (Koubemba, 62′). Entr. : A. Dupont.
VALENCIENNES : Perquis – Nery, Nestor, Abdelhamid, Ciss – Tameze, Baradji – Nguette, Enza Yamissi (Aloé, 76′), S. Diarra (Mbenza, 83′) – Slidja (Ndao, 76′). Entr. : D. Le Frapper.
Vous pourriez aussi aimer