Foot 29
Là où commence le football

La situation brestoise devient critique

Encore un revers, le deuxième consécutif. A Dijon, Brest a mené au cours d’une mièvre première mi-temps mais a ensuite été débordé par le réveil dijonnais et s’incline (3-1) en ayant encore refusé de jouer.

A la mi-temps, il fallait être costaud pour ne pas s’être endormi au cours de cette rencontre menée à un rythme de Sénateur (dédicace à Steeve Mandanda). Adnane, à la précision aiguisée, lui, avait pourtant réussi à faire trembler les filets dijonnais après un service de Tié Bi (31′). A la reprise, on pouvait craindre le retour dijonnais mais celui n’a pas sauté aux yeux. Il a fallu un certain attentisme brestois pour voir Varrault reprendre la balle sur un corner de Sammaritano suite à une série de duels aériens manqués (55′). Dijon enclenche la vitesse supérieure et il faut encore le concours de Brestois qui se dégagent mal pour permettre à Sammaritano de battre Hartock de près (71′).

Bryan Pelé a une grosse occasion pour revenir mais la dilapide (76′), et, en fin de match, Tavares se joue de Brillault qui transmet dans le dos de Falette à Thiam fraîchement entré en jeu. L’attaquant du DFCO ne laisse aucune chance à Hartock (90+1). Brest était 6ème à la pause, il redescend à la 14ème place, à dix points de Dijon. C’est derrière qu’il faut regarder maintenant.

classement
Le classement sur les 7 derniers matchs, peur sur la ville !

Depuis qu’Alex Dupont a indiqué laissé le jeu à l’adversaire pour être efficace, Brest s’est écroulé. Pire, sur cette période, le SB29 est la 19ème formation de Ligue 2. Le problème est que pour subir le jeu de l’adversaire comme souhaite le faire le coach brestois, c’est qu’il est indispensable de s’appuyer sur une défense rigoureuse et les Rouge et Blanc ne possèdent que la 17ème défense du championnat. Conclusion : « Et si on jouait plutôt? »

Vous pourriez aussi aimer