Foot 29
Là où commence le football

Brest retrouve la victoire mais pas le sourire

L’opposition entre Brest et le Paris FC n’offrait pas vraiment un spectacle alléchant. Côté brestois, il a même fallu attendre la 27ème minute pour voir le premier tir brestois, de Koubemba, s’envoler dans les airs. Une première moitié de mi-temps proche du néant footballistique. Heureusement, tout d’un coup la lumière s’allume, Sankoh fait une passe sans contrôler ce qui provoque un bon décalage pour Monrose. Il centre et c’est Adnane, comme d’habitude, qui surgit pour fusiller Thébaux (21′). Une belle action qu’il faut apprécier car ça sera la seule de la rencontre. Brest domine les débats mais il faut dire que l’opposition est, de très loin, la plus faible rencontrée jusqu’ici.

Les Parisiens n’arrivent d’ailleurs pas à mettre la pression si ce n’est par l’élégant Bahamboula qui aura la même malchance de faire un double poteau (64′) ! Le reste de ce second acte a été une bouillie de football qui offre trois points aux Finistériens et c’est la seule chose à retenir de cette rencontre. Il fallait gagner, Brest l’a fait mais le Paris FC n’est pas le dernier de la classe pour rien avec un milieu de terrain quasi-inexistant.

La soirée aurait pu être tranquille sans l’incompréhensible pétage de plomb d’Yvon Kermarec. Le président du Stade Brestois a voulu serrer la main de Thébaux qui l’a éconduit. On ne sait pas si c’est ce refus qui a fait dégoupiller le président, néanmoins, la scène qui a suivi est navrante pour l’image du club et tout ce que doit véhiculer un club de football.

Espérons que les 2000 gamins invités pour cette rencontre avaient déjà quitté les lieux. Au final, cette soirée va amener un peu de tranquillité sportive mais a remis le feu à des relations supporters-dirigeants qui n’avaient pas besoin de ça.

Réactions de Joan Hartock et Bruno Grougi


BREST 1-0 PARIS FC
Mi-temps : 1-0.    8219 spectateurs. Arbitre : Floris Aubin
But. – Brest : Adnane (31e)
Avertissements.– Brest :  Falette (25e), Joseph Monrose (35e) – Paris FC : Mohsni (44’), T.Keïta (58e), Mogni (79e)
BREST : Hartock – Sankoh, Falette, Y.Sané, Lorenzi – Koubemba (Battocchio 66e), Grougi (cap), Tié Bi, Cuvillier (B.Pelé 75e) – Joseph Monrose, Adnane. Entraîneur : A.Dupont
PARIS FC : Thébaux – Mohsni, Lybohy, C.Glombard – Jean Tahrat, I.Keïta (Mogni 72e) – Bamba, D.Pereira, T.Keïta (Baky 59e) – Cantini (Pellenard 90+1) – B. Bahamboula. Entraîneur : Jean-Luc Vasseur
Vous pourriez aussi aimer