Foot 29
Là où commence le football

Rien de nouveau

Les Finistériens ont énormément souffert en première période. Les Lensois se sont procurés un grand nombre d’occasions, et, en dehors de leur maladresse, il a fallu, encore, un très bon Hartock pour empêcher les Sang et Or de trouver la faille. Malheureusement, avant la demi-heure de jeu, après une nouvelle explosion de la défense. Lala centre de manière heureuse au second poteau pour Olsen qui finit le trail (28′). Une avance complètement logique.

Ça ira un peu mieux en seconde période avec notamment des opportunités pour Koubemba et Sané mais ça demeure nettement insuffisant. Les Artésiens mettent fin au débat très tardivement. Bourigeaud concluant une nouvelle erreur de la défense (90+3). Brest a été totalement insignifiant en première période et a été légèrement plus intéressant après le repos mais le tout est largement insuffisant pour espérer rapporter le moindre point d’un déplacement. Encore une fois, après un succès, Brest est absent lors du match suivant. C’est agaçant, usant, désespérant…

Vous pourriez aussi aimer