Brest n’a toujours pas battu Dijon à Le Blé

La perspective de montée appartenait au domaine du songe. Le Stade Brestois n’avait pas la qualité d’un futur promu, même, s’il est vrai, qu’en voyant les occupants actuels du podium et de ses poursuivants, le curseur n’était vraiment pas élevé cette saison. Le SB29 souffre d’une incapacité à être tranchant et à se créer de réelle occasion. Vendredi, la plus chaude opportunité, et le seul tir sur lequel Reynet a du s’employer, a été l’œuvre de Valentin Henry pour sa première à Le Blé. Derrière, on peut regretter le 0-0 mais Brest est à peu près sur le même rythme que lors de la poule aller, il n’ a pas de révolution. Il faut d’ailleurs encore aller chercher sept points en autant de matchs pour égaler le total des 19 premières journées.

A moins d’une série improbable dans un sens ou dans l’autre, le Stade Brestois devrait terminer sa saison dans l’anonymat le plus complet, aux alentours de la 10ème voire de la 8ème place. Avec des matchs contre Le Havre et Clermont, les Finistériens pourraient juste enfiler la tenue d’arbitre pour la montée, loin des ambitions estivales. En attendant, la bonne nouvelle, c’est que la transition pour la direction du club peut désormais s’accélérer et que les jeunes doivent désormais espérer plus d’une dizaine de minutes par rencontre. L’an prochain, eux, seront là. Alors, puisque c’est la seule certitude, autant la choyer.

Vous pourriez aussi aimer