Foot 29
Là où commence le football

Les négociations avancent pour Paul Le Guen

Le Stade Brestois s’active en coulisses. Pour le futur président Denis Le Saint, la première des choses est de convaincre un entraîneur de rejoindre le Stade Brestois. Deux noms se dégageaient dernièrement : Jean-Marc Furlan et surtout Paul Le Guen.

Alors que la saison n’en finit pas de se terminer, la future équipe dirigeante œuvre déjà. Un conseil d’administration a eu lieu cette semaine afin d’asseoir les rôles de chacun, mais, en parallèle, le dossier du futur entraîneur du Stade Brestois se décante. Ce soir à Le Blé, les travées ne bruissaient que d’un nom : Paul Le Guen. Le natif de Pencran, formé au Brest Armorique est dans la région landernéenne depuis plusieurs semaines. Il est actuellement libre, car, en novembre 2015, il a été remercié de son poste de sélectionneur du Sultanat d’Oman qu’il occupait depuis juin 2011.

Le Nigeria lui fait les yeux doux mais l’instabilité du banc des Super Eagles (quatre sélectionneurs en quelques mois !) refroidit celui qui a été  triple champion de France avec Lyon. Son profil, et celui de Jean-Marc Furlan, plaît particulièrement à Denis Le Saint mais les négociations sont tendues. Dernièrement, celles-ci ont pourtant très bien évolué et Paul Le Guen, avec son staff (Yves Colleu, Christian Mas et Joël Le Hir) est tout proche de retrouver le Stade Brestois, 27 ans après l’avoir quitté.

Vous pourriez aussi aimer