Foot 29
Là où commence le football

Brendan Chardonnet : « Épinal a été une bonne expérience »

Le défenseur de 21 ans Brendan Chardonnet a été prêté durant une saison en National, à Épinal. Il revient remplir sa dernière année de contrat au Stade Brestois pour y démontrer les progrès accomplis.

Sur le terrain, la saison a été difficile. Épinal a été repêché et a eu du mal à construire un groupe armé pour le National…
« On partait de loin. Les dirigeants ont procédé à un remaniement d’effectif presque complet. Malgré une bonne première partie de saison, on s’est écroulé. En décembre, on est parti en vacances de Noël en n’étant pas relégable après une série d’un nul et deux victoires pour boucler l’année. Ça nous avait permis de sortir de la zone rouge mais on n’a pas réussi à reproduire ça en 2016. (…) En janvier, je suis revenu de vacances, je me suis blessé un mois et après les coachs ont décidé de maintenir la confiance à la charnière qu’ils avaient mis en place en mon absence. A partir de ce moment-là, je n’avais plus qu’à travailler pour reprendre ma place, ce que j’ai fait. Après j’ai eu ma chance contre Orléans où ça s’est bien passé avec un match nul. On était content mais le match d’après contre Béziers, je prends un carton rouge. »

C’est dur de ne plus jouer du tout après ce rouge…
« En fait, après Béziers, ce n’était pas mathématique mais on savait qu’on allait descendre en CFA. Les entraîneurs ont considéré qu’il valait mieux faire jouer les joueurs qui seraient susceptibles d’être à Épinal la saison prochaine. C’est comme ça. J’ai eu Jean Costa qui m’a dit que c’était souvent le cas quand les résultats collectifs ne suivent pas, ils tapent en premier sur les joueurs prêtés. Je ne jouais plus, Romain Bauchet qui était prêté par Nancy, non-plus. »

Vous garderez quand même un bon souvenir de cette expérience spinalienne ?

« Oui, c’est positif, déjà sur l’aspect humain car c’est la première fois que je sortais de mon cocon familial, ce qui était pas évident sur le papier. C’est la première fois que je partais et ça s’est bien passé, ma copine m’a suivi. Ça été une bonne expérience. Malgré la descente d’Épinal, j’ai dû faire 22-23 matchs, j’ai été plutôt performant. Certes, la deuxième partie de saison, ça ne s’est pas passé comme je l’espérais mais il ne faut pas oublier la première partie. J’ai pu jouer à mon poste de défenseur axial, c’était le principal. A Brest, j’ai dépanné arrière droit ou arrière gauche contre Nancy mais ma priorité, c’est l’axe. »

L’intégralité de l’interview est à lire dans But!Brest du mois de juin

chardonnet

Vous pourriez aussi aimer